Utilisation de la balance analytique pour fabriquer des antirétroviraux contre le VIH

YR053487-IMG-300x300-1.png

Dans la fabrication d’antirétroviraux pour traiter les patients atteints du VIH, la balance analytique est d’une grande utilité, car elle fournit une mesure fiable des médicaments qui font partie du mélange. C’est d’une importance capitale, car les médicaments antirétroviraux pour le traitement des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) poursuivent les objectifs suivants :

  • Réduire la quantité d’acide ribonucléique (ARN) présente dans le sang (charge virale) à un niveau indétectable.
  • Rétablir les niveaux normaux de CD4 (un type de lymphocyte).

Des médicaments antirétroviraux de différentes classes, sous forme de mélanges, sont utilisés pour le traitement de l’infection par le VIH. Ces médicaments empêchent le virus du VIH d’entrer dans les cellules humaines ou bloquent l’activité d’une des enzymes dont les virus ont besoin pour se répliquer dans les cellules humaines et/ou pour incorporer leur matériel génétique à l’ADN humain. Ainsi, en interférant avec le cycle du virus, il empêche sa propagation dans l’organisme et rend le virus indétectable par des tests de laboratoire spécifiques.

Les médicaments antirétroviraux pour traiter le VIH

Les médicaments sont divisés en classes en fonction de leur effet anti-VIH. L’utilisation d’un mélange de ces médicaments est généralement suggérée pour garantir l’effet attendu du traitement antirétroviral (ARV) et la non-détection de la charge virale dans le sang. Dans ce sens, les médicaments présents dans les mélanges sont :

  • Les inhibiteurs de la transcriptase inverse. Ces composés empêchent la transcriptase inverse du VIH de transcrire l’ARN du VIH en ADN. Il existe trois catégories de ces médicaments : les nucléosides, les nucléotides et les non-nucléosides.
  • Les inhibiteurs de protéase. Ils empêchent la protéase d’activer certaines protéines dans les virus nouvellement formés, ce qui entraîne des virus immatures et défectueux qui n’infectent pas de nouvelles cellules.

Utilisation de la balance dans la fabrication d’antirétroviraux

Dans les thérapies antirétrovirales, les médecins recommandent des mélanges de substances ayant une action pharmacologique identique ou différente, dont l’action combinée augmente l’efficacité de la thérapie. Par exemple, pour le début des traitements, ils suggèrent l’utilisation de deux inhibiteurs de la transcriptase inverse (ITR), ou d’un ITR avec un inhibiteur de protéase. Dans tous les cas, la meilleure prescription est décidée par le médecin traitant.

Pour ces mélanges, des doses spécifiques des médicaments sont utilisées, car aux doses appropriées, elles exercent l’effet attendu, avec moins d’effets secondaires, et avec une pharmacocinétique prévisible qui détermine le rapport temps-dose du TAR. Il convient également de noter que de très faibles doses de potentialisateurs tels que le ritonavir sont incorporées dans certaines formulations. Voilà pourquoi la balance analytique est utilisée pour :

  • Peser les doses prescrites d’antirétroviraux dans les mélanges
  • Il garantit la composition du mélange, surtout dans le cas de très petites doses, dans l’ordre des milligrammes
  • Contrôle de la qualité du médicament, à la fois pour le poids final de la pilule, ainsi que de ses composants.

Pourquoi utiliser une balance analytique de la marque Kalstein pour fabriquer des antirétroviraux ?

Kalstein répondent aux normes de qualité les plus exigeantes, comme celles requises dans l’industrie des médicaments, et en particulier pour les traitements antirétroviraux contre le VIH. Avec les modèles YR053501 // YR053502 vous pouvez peser des masses aussi petites à partir de 10 mg, avec une incertitude proche de 2%. Il a quelques caractéristiques intéressantes, comme un écran LED à contraste élevé (facilité de lecture des poids) et la fonction de tare, ce qui aide dans le travail de pesée.

Vous pouvez également consulter la page d’accueil de la société ICI où vous obtiendrez des informations pertinentes sur ce matériel et d’autres équipements de la marque, ainsi que leurs accessoires.

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS