Publié le Laisser un commentaire

Réservoirs d’azote pour la conservation des échantillons biologiques

Pour la conservation des échantillons biologiques, on utilise généralement de l’azote liquide, qui est plus cher que la glace sèche et il y a plus de risques potentiels en ce qui concerne sa manipulation. Toutefois, pour différents types d’échantillons devant être stockés en phase vitreuse (dans ce cas, on parle de températures inférieures à -150 °C), l’azote dans sa phase liquide est la seule option, puisqu’il a un point d’ébullition de -195,8 °C et un point de congélation de -210 °C. Ce processus de conservation cryogénique peut être utile pour :

  • Cellules souches
  • Moelle osseuse
  • Sang du cordon ombilical
  • Composants sanguins
  • Parties d’organes et cultures de tissus, de peau, etc
  • Produits germinaux tels que ovocytes (oeufs) et spermatozoïdes
  • Cellules végétales
  • Fragments d’os, cartilage, entre autres

Quels sont les aspects à prendre en compte pour travailler avec de l’azote liquide ?

L’utilisation d’azote liquide pour la conservation d’échantillons biologiques doit être effectuée avec précaution. Ce liquide de refroidissement populaire fait bouillir rapidement lorsqu’il touche les surfaces plus chaudes (ou moins froides), ce qui diminue l’efficacité de la procédure. En outre, lorsqu’une substance ébullit à des températures inférieures au point de congélation de l’eau, un effet se produit lorsqu’une couche isolante de bulles d’azote, connue sous le nom d’effet Leidenfrost, se forme dans l’objet refroidi.

Cet effet peut être partiellement compensé en immergeant les objets dans un mélange d’azote solide et liquide, plutôt que seulement l’élément dans sa forme liquide, ce qui permet un refroidissement plus rapide. Il ne faut pas négliger, que les personnes qui manipulent de l’azote liquide doivent faire avec toutes les précautions et les normes de sécurité pour éviter tout accident.

Quels types de récipients sont nécessaires pour travailler à basse température ?

Pour travailler à des températures extrêmement basses, des réservoirs et des récipients spéciaux compatibles avec la cryogénie sont nécessaires. En général, ces récipients ont une chambre à vide et une charge utile qui dépend de l’utilisation qui lui est donnée, mais en général, il peut y avoir ces deux cas :

  • Un récipient relativement petit, parfois de seulement quelques centimètres cubes, où l’échantillon est placé dans des porte-échantillons spéciaux pour la cryogénie.
  • Un récipient de volume relativement grand, où l’azote liquide est transporté et stocké.

Pourquoi est-il nécessaire de conserver des échantillons biologiques en cryogénie ?

L’azote liquide a la capacité de maintenir des températures extrêmement froides. Dans ces conditions cryogéniques, la présence d’impuretés est limitée et le traitement de substances à forte réactivité est facilité. Cela est dû au fait que le froid extrême améliore la sélectivité de la réaction, et les réactions secondaires qui génèrent des variations dans la composition initiale de l’échantillon sont évitées ou réduites.

Un aspect important du refroidissement cryogénique est qu’il empêche la formation de cristaux de glace. Dans ces conditions, les cellules et tissus sont préservés dans un état appelé vitrifié. Dans cette condition, l’eau présente dans l’échantillon passe directement à la phase de glace amorphe, ce qui permet à l’échantillon de geler à long terme. Ces conditions de refroidissement sont appropriées dans les domaines suivants :

  • Le stockage des cellules dans le travail de laboratoire
  • Cryopréservation du sang, des cellules germinales et d’autres matériaux et échantillons biologiques
  • Conservation des tissus provenant de prélèvements d’organes chirurgicaux pour des études médicales ultérieures
  • La cryoconservation des ressources génétiques des espèces animales. Leur stockage ne se fait pas seulement à des fins de recherche et de développement, mais les spécimens cryoconservés peuvent faire revivre des espèces menacées ou éteintes
  • Réactions de synthèse à ultra-haute température et à ébullition dans des conditions contrôlées, typiques des processus avancés
  • Bains de refroidissement et pièges à pompes à vide utilisés dans la recherche chimique

Pourquoi choisir les réservoirs d’azote de Kalstein ?

Les réservoirs d’azote du fabricant d’instruments et d’équipements de laboratoire Kalstein sont des récipients spécialement conçus pour stocker de l’azote pour les chercheurs qui ont besoin de conserver des échantillons biologiques en cryogénie. Par conception (isolation par le vide entre cavités internes) et le type de matériau (aluminium) dont ils sont construits, ils sont résistants, durables et de bons isolants thermiques. Incorporer des absorbeurs d’azote liquide (LN) 2 ) qui empêchent que celui-ci ne se renverse par accident, en plus d’être retenus par une maille d’acier inoxydable pour que l’échantillon ne soit pas contaminé. Pour d’autres spécifications techniques, l’achat ou la consultation des prix, vous pouvez consulter le lien ICI

Publié le Laisser un commentaire

Comment un réservoir d’azote liquide doit-il être manipulé ?

L’azote est un élément chimique présent dans le groupe 15 et la période 2 du tableau périodique, et son numéro atomique est 7, c’est-à-dire que chaque atome de ce groupe possède 7 protons dans son noyau. Sur Terre, on trouve 78 % de l’atmosphère de l’azote moléculaire, qui n’est que deux atomes d’azote.

L’azote moléculaire, un gaz incolore, inodore et insipide, abondant dans l’univers, est en fait le septième élément le plus abondant du système solaire et de la Voie lactée. D’autre part, l’azote liquide n’est rien d’autre que de l’azote pur à l’état liquide. Il est incolore et inodore, sa température est d’environ -195,8 °C et sa densité triple avoisine 0,807 g/ml. Il est produit par distillation fractionnée d’air liquide. C’est très commun dans l’industrie, dans les laboratoires, où il est utilisé comme réfrigérant, et dans la cryogénie, entre autres.

Utilisations de l’azote liquide

L’azote liquide peut être utilisé dans : la conservation d’échantillons biologiques, afin d’éviter des dommages aux structures ; pour conserver différents types d’échantillons de laboratoire, tels que les cellules, le sperme, le sang, le sperme ou les échantillons de tissus, entre autres ; comme réfrigérant de chambres CCD, dans les laboratoires d’astronomie.

En plus de ce qui est nommé ci-dessus, il est également utilisé pour la conservation et la préparation des aliments, comme par exemple la crème glacée, dans la cryothérapie, pour détruire les cellules cancéreuses et éviter la propagation de maladies et dans la promotion ou l’enterrement écologique des cadavres. Il a des fonctions diverses, ce qui en fait un liquide très utile.

Dangers de l’azote liquide 

Risque de brûlures, lors de la manipulation, si elle n’est pas faite correctement, il y a un risque élevé de brûlures. Le risque n’est pas seulement au contact de la peau, il peut également se produire des brûlures aux yeux ou aux lèvres à cause des vapeurs. D’autre part, les tissus mous, comme les oreilles ou le nez, deviennent particulièrement fragiles et avec un degré élevé de déchirure au contact de ce produit chimique.

Risque d’asphyxie, parce que l’azote liquide, en cas de fuite, a tendance à déplacer l’oxygène, des effets tels que, diminution de la capacité intellectuelle, vertiges et évanouissements possibles ou, si l’exposition est très prolongée, asphyxie par manque d’entrée d’oxygène dans le cerveau. En cas de fuite, il est recommandé d’occuper des sites bas, car l’azote est plus dense que l’air.

Risque de rupture, bien qu’il ne soit pas corrosif, les matériaux qui entrent en contact avec l’azote ont tendance à devenir cassants, c’est en raison de leur basse température. En conséquence, en cas de fuite, en plus du risque d’asphyxie par déplacement d’oxygène, les matériaux environnants peuvent se détériorer et tomber.

Instructions pour manipuler correctement un réservoir d’azote liquide

Il convient de noter qu’avant de manipuler des réservoirs d’azote liquide, il est nécessaire de revoir les manuels de sécurité car, étant un gaz inerte, il a la capacité de déplacer l’oxygène, en outre, il peut provoquer des brûlures en raison de sa basse température.  Ensuite, vous expliquerez comment gérer un réservoir d’azote liquide.

  • Il ne faut pas fermer hermétiquement la bouche des conteneurs, car l’utilisation d’un régulateur de pression peut créer des fissures dans les réservoirs. Pour cette raison, les conteneurs doivent être surveillés régulièrement.
  • L’azote liquide doit être transvasé avec précaution afin d’éviter les déversements et les éclaboussures, en utilisant des entonnoirs spécialisés.
  • Les réservoirs d’azote liquide ne doivent jamais être surchargés, ce qui peut provoquer des fuites, en outre, cela raccourcit la durée de vie du conteneur.
  •   Les conteneurs doivent être rangés dans des endroits propres avec une bonne source de ventilation.
  •   Pour la désinfection des récipients, il faut utiliser des solutions savonneuses légères qui ne provoquent aucune corrosion.
  • Pendant le transport, il faut être très prudent, il n’est pas recommandé de transporter les réservoirs dans des véhicules fermés, car cela peut entraîner l’accumulation de gaz.
  • Pendant le transport, les conteneurs doivent toujours être en position verticale.

Réservoirs d’azote Kalstein 

Chez Kalstein, nous sommes FABRICANTS de réservoirs d’azote liquide et nous possédons différents modèles, tous dotés d’une technologie de vide avancée et d’une technologie de superisolation. Nos réservoirs sont de haute qualité aux meilleurs PRIX, bien sûr, au moment où vous effectuez votre ACHAT, vous serez conseillé tout le temps par nos experts pour que votre expérience avec nous soit satisfaisante. Si vous souhaitez voir notre catalogue, visitez ICI

Publié le Laisser un commentaire

Utilisation des réservoirs d’azote pour le secteur vinicole

L’azote liquide ou LN 2 est utilisé dans les traitements dermatologiques dans les thérapies connues sous le nom de cryothérapie. Le terme vient du mot grec « kryo » qui signifie « froid », ce qui signifie que la cryothérapie fait référence à un traitement médical par le froid, et appartient à ce qu’on appelle les thermothérapies, qui ont été utilisées par les gens depuis l’Antiquité. Les dermatologues ont appliqué ce type de thérapies depuis avant 1900.

La cryothérapie est une procédure relativement facile à apprendre et à appliquer, caractérisée par un taux de complications extrêmement faible. On obtient également des résultats cosmétiques et fonctionnels généralement très bons. Cependant, comme pour toutes les autres méthodes thérapeutiques invasives, la condition préalable pour obtenir de bons résultats est une bonne connaissance de leur fonctionnement et de leur manipulation méthodique, ainsi qu’une indication précise.

Quelles sont les applications du LN ? 2 dans la médecine ?

Une des applications de l’utilisation du froid en médecine est ce qu’on appelle la cryochirurgie. La première a été réalisée en 1961 par le Dr I. Cooper en utilisant un système fermé pour manipuler le LN2, pour effectuer une intervention neurologique. Il a ensuite été démontré que ce même équipement pouvait être utilisé pour des opérations sur la peau, avec un meilleur contrôle température-peau. La cryochirurgie est appliquée par les dermatologues depuis plus de 50 ans, et fournit un moyen efficace, indolore et avec peu d’effets secondaires, sur la zone de la peau où elle est appliquée.

Quelles sont les utilisations des thérapies LN ? 2 en dermatologie ?

La cryothérapie avec application de LN2 est l’utilisation contrôlée du froid pour détruire des cellules à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui, cette méthode peut être considérée comme établie avec d’autres méthodes de dermatologie opérationnelle telles que la chirurgie classique au scalpel, la dermabrasion, l’électrochirurgie à haute fréquence, le rayonnement et, enfin, la thérapie au laser, et s’est avérée être un complément précieux de la dermothérapie. Sur la base de la recherche sur les effets physiques et biologiques du froid sur les tissus, diverses méthodes d’application et de contrôle de la cryothérapie ont été mises au point et sont utilisées en fonction des lésions cutanées à traiter. Ces dernières se répartissent essentiellement en quatre grands groupes d’indications :

  • Traitement des tumeurs cutanées semi-malignes et malignes
  • Traitement des modifications cutanées superficielles (intraépithéliales), bénignes et précancéreuses
  • Traitement des maladies cutanées inflammatoires et infectieuses
  • Traitement des cicatrices et des chéloïdes.

Quels types d’affections cutanées peuvent être traitées avec LN2 ?

Les utilisations du LN2 sont déterminées par les propriétés de cet élément ; il est abondant dans l’atmosphère, inerte, à faible point d’ébullition et, de plus, moins cher que d’autres gaz utilisés dans les mêmes buts, comme l’argon. C’est pourquoi de nombreux cabinets peuvent avoir de l’azote liquide dans des réservoirs spéciaux pour l’avoir stocké pour une utilisation.

À cet égard, la mise en oeuvre de LN 2 sur la zone affectée de la peau peut être réalisée de plusieurs façons. L’une des méthodes les plus simples employées pour l’application du froid consistait à immerger de petits disques cylindriques de cuivre dans de l’azote liquide, puis à les placer sur la peau; c’est toutefois une méthode où l’on n’a pas de contrôle précis de la température. D’autres techniques, qui utilisent des équipements spéciaux pour appliquer le froid avec de l’azote sont le cryospray (l’azote est pulvérisé sous forme d’aérosol) et le cryoderm. Les cryothérapies qui utilisent LN 2 permettent de traiter des affections telles que :

  • Verrues Vulgaris Verrues Planaires Verrues Planaires
  • Moluscum Contagiosum
  • Nevus Aracneus, Nevus Verrucoso et Angiomas en Fresa (petite taille)
  • Chondrodermatite Nodularis Helix
  • Dermatofibromes
  • Larve Migrans
  • Xanthome Palpébral
  • Cicatrices hypertrophiques d’Acné et quelques lésions actives d’Acné
  • Chéroïdes
  • Kérotoacanthome
  • Kératose Actinique Kératose Sécorréique
  • Épithéliome De Base Cellulaire (Surface)

Pourquoi le secteur de la dermatologie devrait-il avoir des réservoirs d’azote Kalstein ?

Le fabricant d’équipement Kalstein a dans son catalogue de produits, des instruments de la plus haute qualité destinés au domaine de la médecine. Et, en pensant aux dermatologues, il met à leur disposition les réservoirs d’azote comme support pour le stockage et le transport du LN 2 , élément fondamental pour la cryothérapie appliquée par ces professionnels. Les modèles de réservoirs d’azote disponibles peuvent être consultés sur le lien suivant ICI

Publié le Laisser un commentaire

Les réservoirs d’azote et l’insémination artificielle ?

Les réservoirs d’azote constituent des équipements essentiels pour l’application de la technique d’insémination artificielle (IA), car ils permettent la conservation et le stockage de sperme congelé, pendant des périodes prolongées. Cela facilite l’utilisation de l’IA dans de nombreux élevages à travers le monde. Avec la technique de l’IA, nous pouvons obtenir le sperme du mâle reproducteur a été élevé pour le préserver, puis introduit dans le tractus génital de la femelle, à l’aide d’instruments spéciaux.

Le sperme est un produit biologique qui doit être maintenu à des températures de -196°C, pour assurer la vitalité du spermatozoïde pendant le transport et le stockage. Pour atteindre cette température, les réservoirs d’azote liquide sont utilisés. Ce sont des thermos cryogéniques dont les conceptions à double paroi, favorisent le maintien du froid fourni par l’azote liquide (LN 2 ), à l’intérieur du réservoir. Les températures atteintes avec ce système, permettent la conservation du sperme pendant des périodes prolongées.

Ceci apporte des avantages aux différents systèmes d’élevage, comme la facilitation du transport national et international de sperme, en évitant le transfert des mâles reproducteurs. Diminution du risque sanitaire grâce à la prévention et au contrôle des maladies, en évitant les contacts directs entre les mâles et les femelles. Tout cela favorise la réduction des coûts et génère un impact positif dans la gestion des élevages à l’échelle mondiale.

Structure de base d’un réservoir d’azote liquide

Il est constitué de deux conteneurs, l’un à l’intérieur de l’autre, entre lesquels il y a un espace vide. La partie externe doit résister aux oscillations thermiques ambiantes; la pièce interne contient l’azote; elle est vidée et ne présente pas de soudures, ce qui favorise une température uniforme. Son alliage spécial permet de résister aux températures extrêmes. Ce récipient interne, se connecte à la paroi extérieure par le cou. Ce point est critique et fragile, de sorte qu’un mouvement brusque ou coup, peut causer une fracture du thermos.

Le réservoir a un bouchon ou un couvercle fabriqué avec des matériaux isolants, pour empêcher l’azote liquide de s’évaporer rapidement. Cependant, il doit favoriser une voie d’évasion, afin de diminuer la pression à l’intérieur du thermos et que celle-ci n’augmente pas de manière dangereuse.

Le couvercle a un design avec des rainures qui accommodent les bras des conteneurs où sont logés les paillettes de sperme. Ceux-ci possèdent un cylindre dont la taille varie en fonction du thermos et de la taille de son cou. Les conteneurs sont accrochés au cou du thermos.

Aspects à prendre en compte pour le soin du réservoir d’azote pour insémination artificielle

Le réservoir représente un investissement important dans l’équipement utilisé pour l’IA, il doit donc être manipulé avec soin, en évitant les chocs et maintenu dans des endroits protégés, à l’abri de la lumière directe du soleil. La zone où se trouve le réservoir doit être propre, sèche et bien ventilée, mais sans courants de vent forts. Le réservoir doit être séparé du plancher, de préférence sur une plate-forme en bois, sans contact avec la voûte ou les matériaux et les composés corrosifs.

Il est également important que l’emplacement du réservoir facilite son remplissage avec de l’azote liquide. En outre, cet endroit doit avoir un éclairage qui permet une surveillance fréquente du niveau d’azote. Réduire autant que possible, le mouvement ou le transport du réservoir, afin d’éviter les chocs qui peuvent les endommager. Lorsqu’il est nécessaire de le déplacer d’un endroit à un autre, il doit être soulevé par les deux poignées et de préférence par deux personnes. S’il doit être transporté dans un véhicule, le fixer avec des cordes ou des rubans qui empêchent le mouvement.

Il est recommandé de confirmer l’inventaire du sperme avant de le retirer du réservoir, pour s’assurer que le bon panier est manipulé. De plus, il est préférable de conserver le même taureau ou les taureaux de la même race, dans un seul panier.

Éclater le réservoir lorsque cela est strictement nécessaire, car chaque fois que le réservoir est découvert, il perd de l’azote.  Effectuez cette opération uniquement dans les cas suivants :

  • Pour enlever le paillettes avec lequel vous allez inséminer.
  • Au moment où l’azote sera mesuré.
  • Quand on place de l’azote.
  • Lors de l’inventaire du sperme.

Critères de sélection d’un réservoir d’azote

Il existe différents types et tailles de réservoirs ; ils peuvent être classés comme suit :

  • Réservoirs de travail
  • Réservoirs de transport
  • Réservoirs pour le dépôt

Dans la première ligne se trouvent ceux qui sont utilisés pour les travaux propres de l’IA dans le domaine. Dans le second, il y a ceux qui sont utilisés pour le transport de sperme congelé ou d’azote, tandis que dans le troisième il y a ceux qui sont utilisés dans les banques de sperme.

La sélection est effectuée en fonction des besoins spécifiques de chaque entreprise d’élevage. Il est recommandé de prendre en compte le nombre d’animaux à inséminer, la durée de la saison de service, la quantité de sperme à stocker, la disponibilité d’azote dans la zone et les possibilités économiques du producteur. Peut-être, le critère le plus judicieux à suivre, est d’utiliser le coût de stockage des doses de sperme, par an, le plus approprié pour l’entreprise d’élevage.

Réservoirs d’azote Kalstein

Une large gamme de réservoirs d’azote de la série YR est proposée, dans laquelle vous pouvez choisir le plus approprié pour l’objectif de l’entreprise d’élevage. Ces produits offrent une efficacité thermique élevée, à Stockage avec perte d’évaporation LN 2 extrêmement faible et technologies avancées de vide et de super-isolation. Pour plus d’informations sur les réservoirs d’azote Kalstein, visitez le lien ICI

Publié le Laisser un commentaire

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’azote liquide ?

L’azote est un élément chimique qui a de multiples utilisations, à la fois sous forme élémentaire à l’état gazeux, à l’état liquide ou la diversité des composés qui peuvent être synthétisés à partir de lui. Son utilisation sous forme liquide a ses avantages qui sont liés au champ spécifique où il est appliqué, tandis que ses inconvénients sont plus homogènes et dépendent des propriétés intrinsèques d’avoir un composé gazeux dans des conditions de pression et de température pour qu’il se trouve sous forme liquide.

Indépendamment de leurs avantages et de leurs inconvénients, de nombreux procédés technologiques continueront d’utiliser de l’azote liquide, car, en raison de ses performances, il est difficile de trouver un substitut qui concurrencera leur abondance et le prix. C’est pourquoi les grandes industries alimentaires et des boissons, les laboratoires de génomique et de protéomique, les laboratoires de chimie et de physique continueront à utiliser l’azote liquide de manière routinière.

Quels sont les inconvénients de l’azote liquide ?

Pour maintenir l’azote à l’état liquide, des conditions et des récipients spéciaux sont nécessaires. Pour manipuler cette substance, dont la température est inférieure à -190 °C, il faut respecter toutes les normes de sécurité afin d’éviter les brûlures. Le récipient dans lequel il est stocké ne peut pas non plus être fermé hermétiquement, car il risque d’exploser en raison de l’expansion qui implique le passage de l’état liquide au gazeux, de sorte qu’il ne peut pas être stocké pendant une longue période. Compte tenu de ces idées difficiles, les inconvénients de l’azote peuvent être résumés comme suit :

  • Un récipient spécial de type Dewar est nécessaire, caractérisé par une couche isolante avec vide pour réduire au maximum le transfert de chaleur. Cela implique un investissement économique dans les équipements
  • L’azote peut déplacer l’air. Il faut donc travailler dans des espaces bien ventilés, pour éviter que les gens ne s’étouffent. Par exemple, dans un restaurant où le chef utilise de l’azote liquide pour préparer des plats spéciaux, la cuisine doit être suffisamment aérée.
  • Avoir des gaz comprimés comporte un risque d’explosion associé. Il faut donc disposer d’un entrepôt spécial pour stocker ce type de substances, lorsque le récipient qui en contient tombe en panne.
  • Des matériaux compatibles avec la cryogénie, tels que les métaux et le borosilicate et certains polymères, tels que le polystyrène, sont nécessaires

Quels sont les avantages de l’azote liquide ?

En conséquence, le coût économique et les risques pour la sécurité des utilisateurs et des espaces de stockage sont les principaux inconvénients. Mais l’azote liquide a des propriétés qui les rendent désirables pour le travail dans différents domaines. Le premier avantage qu’il a est sa non-réactivité, bien que cette affirmation ne soit valable que dans les conditions ordinaires. Comme dans le cas ci-dessus, chaque avantage est décrit comme suit :

  • ·L’inertie chimique le rend désirable dans les applications où la présence d’oxygène peut être un problème. Par exemple, dans l’industrie des boissons, comme celles du vin et de la bière, l’azote empêche la dégradation des propriétés organoleptiques de ces boissons, due à l’effet oxydant de l’oxygène. Donc, c’est un bon préservatif
  • L’azote est l’élément le plus abondant de l’atmosphère (78 % en volume), il est donc peu probable qu’il se fasse rare. Pour la même raison, il est plus économique que d’autres gaz
  • Son point d’ébullition de -196 °C, le rendent idéal pour préserver par congélation divers tissus biologiques à des fins diverses. Sa non-réactivité garantit qu’il ne modifiera pas les matériaux stockés
  • Comparé à d’autres gaz, transporter et stocker de l’azote est moins risqué, car il ne fait pas allumer. Le seul risque est d’explosion, qui peut être minimisé si tous les protocoles de sécurité sont suivis
  • Son utilisation à des fins thérapeutiques en médecine, et en particulier en dermatologie et en cryochirurgie, est due en partie à son faible point d’ébullition, à sa non-réactivité et à son faible coût

Pourquoi utiliser les réservoirs d’azote de Kalstein ?

La raison principale est que vous utiliserez un réservoir qui est conçu et construit avec les meilleurs matériaux et selon les normes de qualité les plus strictes. Le fabricant de produits Kalstein met à la disposition des professionnels de différents domaines différents des modèles qui peuvent être consultés sur ce lien ICI, où vous pouvez également consulter les prix, coter ou traiter un achat.

Les réservoirs d’azote, sont construits en aluminium léger et résistant, viennent avec un vide garanti pendant 5 ans et ont une efficacité thermique élevée. Sur la page d’accueil de l’entreprise https://www.kalstein.eu/, vous pouvez également localiser plus d’équipements pour le travail en cryogénie ou dans d’autres domaines de la recherche médicale et domaines connexes.

Publié le Laisser un commentaire

Utilisation des réservoirs d’azote pour le secteur dermatologique

L’azote liquide, ou LN2, est utilisé dans les traitements dermatologiques dans les thérapies connues sous le nom de cryothérapie. Le terme vient du mot grec « kryo » qui signifie « froid », ce qui signifie que la cryothérapie fait référence à un traitement médical par le froid, et appartient à ce qu’on appelle les thermothérapies, qui ont été utilisées par les gens depuis l’Antiquité. Les dermatologues ont appliqué ce type de thérapies depuis avant 1900.

La cryothérapie est une procédure relativement facile à apprendre et à appliquer, caractérisée par un taux de complications extrêmement faible. On obtient également des résultats cosmétiques et fonctionnels généralement très bons. Cependant, comme pour toutes les autres méthodes thérapeutiques invasives, la condition préalable pour obtenir de bons résultats est une bonne connaissance de leur fonctionnement et de leur manipulation méthodique, ainsi qu’une indication précise.

Quelles sont les applications du LN2 en médecine ?

Une des applications de l’utilisation du froid en médecine est ce qu’on appelle la cryochirurgie. La première a été réalisée en 1961 par le Dr I. Cooper en utilisant un système fermé pour manipuler le LN2, pour effectuer une intervention neurologique. Il a ensuite été démontré que ce même équipement pouvait être utilisé pour des opérations sur la peau, avec un meilleur contrôle température-peau. La cryochirurgie est appliquée par les dermatologues depuis plus de 50 ans, et fournit un moyen efficace, indolore et avec peu d’effets secondaires, sur la zone de la peau où elle est appliquée.

Quelles sont les utilisations des thérapies avec LN2 en dermatologie ?

La cryothérapie avec application de LN2 est l’utilisation contrôlée du froid pour détruire des cellules à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui, cette méthode peut être considérée comme établie avec d’autres méthodes de dermatologie opérationnelle telles que la chirurgie classique au scalpel, la dermabrasion, l’électrochirurgie à haute fréquence, le rayonnement et, enfin, la thérapie au laser, et s’est avérée être un complément précieux de la dermothérapie. Sur la base de la recherche sur les effets physiques et biologiques du froid sur les tissus, diverses méthodes d’application et de contrôle de la cryothérapie ont été mises au point et sont utilisées en fonction des lésions cutanées à traiter. Ces dernières se répartissent essentiellement en quatre grands groupes d’indications :

  • Traitement des tumeurs cutanées semi-malignes et malignes
  • Traitement des modifications cutanées superficielles (intraépithéliales), bénignes et précancéreuses
  • Traitement des maladies cutanées inflammatoires et infectieuses
  • Traitement des cicatrices et des chéloïdes.

Quels types d’affections cutanées peuvent être traitées avec LN2 ?

Les utilisations du LN2 sont déterminées par les propriétés de cet élément ; il est abondant dans l’atmosphère, inerte, à faible point d’ébullition et, de plus, moins cher que d’autres gaz utilisés dans les mêmes buts, comme l’argon. C’est pourquoi de nombreux cabinets peuvent avoir de l’azote liquide dans des réservoirs spéciaux pour l’avoir stocké pour une utilisation.

En ce sens, l’application de LN2 sur la zone affectée de la peau peut se faire de plusieurs façons. L’une des méthodes les plus simples utilisées pour l’application de froid consistait à immerger de petits disques cylindriques de cuivre dans de l’azote liquide, puis à les placer sur la peau; cependant, c’est une méthode où l’on n’a pas de contrôle précis de la température. D’autres techniques, qui utilisent des équipements spéciaux pour appliquer le froid avec de l’azote sont le cryospray (l’azote est pulvérisé sous forme d’aérosol) et le cryoderm. Les cryothérapies utilisant LN2 permettent de traiter des affections telles que :

  • Verrues Vulgaris Verrues Planaires Verrues Planaires
  • Moluscum Contagiosum
  • Nevus Aracneus, Nevus Verrucoso et Angiomas en Fresa (petite taille)
  • Chondrodermatite Nodularis Helix
  • Dermatofibromes
  • Larve Migrans
  • Xanthome Palpébral
  • Cicatrices hypertrophiques d’Acné et quelques lésions actives d’Acné
  • Chéroïdes
  • Kérotoacanthome
  • Kératose Actinique Kératose Sécorréique
  • Épithéliome De Base Cellulaire (Surface)

Pourquoi le secteur de la dermatologie devrait-il avoir des réservoirs d’azote Kalstein ?

Le fabricant d’équipement Kalstein a dans son catalogue de produits, des instruments de la plus haute qualité destinée au domaine de la médecine. Et, en pensant aux dermatologues, il met à leur disposition les réservoirs d’azote comme support pour le stockage et le transport du LN2, élément fondamental pour la cryothérapie appliquée par ces professionnels. Les modèles de réservoirs d’azote disponibles peuvent être consultés sur le lien suivant ICI, et a entre autres caractéristiques techniques :

  • Fabriqués à partir d’un matériau très résistant comme l’aluminium et l’acier
  • Des réservoirs de petite, moyenne et grande capacité sont disponibles
  • Très faibles pertes par évaporation
  • La conception du réservoir permet de manipuler l’azote plus facilement

Sur la page d’accueil du fabricant https://www.kalstein.eu/, vous pouvez également trouver d’autres instruments, en plus des prix consulaires, achat ou demander des informations supplémentaires en cas de doute.

Publié le Laisser un commentaire

Comment les réservoirs d’azote sont-ils utilisés pour la conservation des aliments ?

La conservation des aliments est une étape clé dans la chaîne de production et de consommation, car elle prolonge la durée de vie de la nourriture, tout en garantissant que celle-ci arrive dans des conditions optimales au consommateur. Ceci est indispensable, car les caractéristiques physico-chimiques, microbiologiques et organoleptiques du produit sont maintenues depuis sa production, son stockage, son transfert, sa distribution et sa vente au public. Les procédures les plus courantes pour préserver les aliments comprennent :

  • Conservation chimique
  • Rayonnement gamma
  • Vide
  • Atmosphère de gaz inerte
  • Gel
  • Pasteurisation

Ces procédures de conservation tiennent compte du type et de la nature de la denrée alimentaire, ainsi que de son emballage. Il y a des aliments qui sont vendus emballés hermétiquement comme les saucisses et les fromages affinés. Dans d’autres, on applique du vide, comme dans le bacon et certains types de café, pour conserver son odeur et son goût. Et dans d’autres, on laisse un certain volume d’air dans l’emballage, comme dans les biscuits, les bouteilles de vin et de bière, et dans certains types de grain ; c’est dans ces derniers exemples que l’azote trouve son application.

Quelles sont les propriétés les plus pertinentes de l’azote ?

L’azote (N2) est un gaz inodore et incolore, peu soluble dans l’eau et est le principal composant de l’atmosphère puisqu’il représente environ 77 %. Il se présente sous la forme d’une molécule diatomique, et est, dans des conditions ordinaires, un gaz inerte. (cela signifie qu’il s’agit d’un gaz non réactif). Étant donné son abondance relative dans l’atmosphère, il peut être liquéfié de l’air, purifié, stocké dans des réservoirs et utilisé pour différentes utilisations.

Bien que son point d’ébullition soit inférieur à -190 °C sous zéro, même en dessous de l’oxygène (O2) et de l’argon (Ar), du point de vue technique, il peut être liquéfié et transporté en toute sécurité vers les sites où il est requis, étant les seules exigences techniques, le soin des réservoirs, des valves et des manomètres qui régulent la pression de sortie du gaz. Toutefois, pour certaines applications, l’azote liquide est utilisé dans les essais de lyophilisation à différentes fins.

Pourquoi l’azote est-il utilisé pour la conservation des aliments ?

L’azote est l’un des gaz qui, avec l’oxygène et le dioxyde de carbone (CO2), sont utilisés dans les systèmes d’emballage à atmosphère modifiée, le mélange de gaz autour de l’aliment étant intentionnellement modifié pour maintenir les propriétés fonctionnelles des aliments. Dans certains cas, il est préférable de déplacer l’air des emballages avec de l’azote, en raison de son inertie, de son manque de saveur et d’arôme, car dans les aliments où il est appliqué il prévient :

  • Oxydation du produit
  • Prolifération des organismes aérobies
  • Changements de couleur et de goût
  • Dégrégation des aliments solides
  • Détérioration de l’aliment (ce qui augmente le temps d’expiration)

L’utilisation de l’azote dans l’emballage de la bière empêche l’oxydation de la boisson qui serait autrement amère ; le résultat est un goût agréable et plus crémeux. En outre, l’oxydation des récipients métalliques dans lesquels la bière est stockée est évitée, auquel cas elle se détériorerait et affecterait la qualité du produit qu’ils contiennent. D’autres boissons, comme le vin, conservent mieux leur goût si l’azote est utilisé avant de sceller la bouteille avec le bouchon.

Dans les aliments solides tels que les pommes de terre, les biscuits et les pains, le volume d’azote interne non seulement conserve sa saveur, mais empêche ces aliments de se fracturer. Vous imaginez des pommes de terre en poudre ? C’est pourquoi les sachets de pommes de terre viennent avec de l’air (azote). Enfin, on peut mentionner les salades et les fruits et légumes préparés, où l’élimination de l’oxygène de l’emballage empêche la dégradation des nutriments des végétaux.

Les autres gaz utilisés pour l’emballage, comme l’oxygène, sont utilisés dans les aliments où leur présence améliore une qualité de l’emballage. Par exemple, les viandes rouges semblent plus rouges et fraîches en atmosphère d’oxygène. Le dioxyde de carbone s’applique en empêchant le développement de micro-organismes comme les bactéries qui peuvent mettre en danger la santé des personnes.

Pourquoi utiliser les réservoirs d’azote de Kalstein ?

sont fabriqués avec des matériaux de la meilleure qualité, garantissent le vide pendant au moins 5 ans, sont efficaces du point de vue thermique et les pertes par évaporation sont minimes. D’autres détails techniques peuvent être consultés sur le site ICI, où vous pouvez également connaître le prix, demander des conseils et des devis, et un éventuel achat.

Publié le Laisser un commentaire

Réservoir d’azote liquide et le transport d’échantillons

La pratique médicale et la recherche nécessitent dans certains cas le transport d’échantillons biologiques, parce que les échantillons ne sont pas obtenus sur le lieu où ils sont traités, ou dans d’autres cas, ils doivent être transférés d’un laboratoire à un autre.

Ce processus de transport est soumis à des protocoles et des réglementations au niveau international, qui garantissent le maintien des caractéristiques originales de l’échantillon, ou des agents pathogènes à analyser.

La norme la plus importante, à partir de laquelle les autres lois relatives au transport d’échantillons biologiques ont été adoptées, a été promulguée par l’Organisation mondiale de la santé et est appliquée depuis 2009. Elle a été élaborée par le Comité d’experts des Nations Unies sur le transport des marchandises dangereuses (UNCETDG).

Les réglementations établissent trois types de matériaux, parmi les échantillons biologiques :

  • Matières infectieuses
  • Échantillons de diagnostic
  • Produits biologiques

Chaque type de matériau a des exigences liées aux emballages, qui ont pour objectif d’assurer la sécurité, tant de l’échantillon que du personnel effectuant le transport. Dans certains cas, en raison des caractéristiques du matériau à transporter, l’utilisation de substances cryogéniques telles que l’azote liquide est nécessaire. Lorsque cette situation se présente, des réservoirs d’azote liquide sont nécessaires, comme des conteneurs pour les échantillons à transporter.

Types d’échantillons biologiques et de la chaîne du froid

Il est important de connaître le type de tissu qui sera transporté, le but de l’analyse et les conditions dont vous avez besoin pour sa conservation. En tant que matériau organique, les échantillons biologiques sont susceptibles de subir un processus naturel de détérioration et de décomposition, qui peut interférer avec leur analyse, s’ils ne sont pas maintenus à la température appropriée.

De manière générale, les échantillons biologiques stériles et non stériles peuvent être transportés à des températures de 4 °C. Cependant, les exsudats et les échantillons de sécrétions destinés à l’analyse peuvent être transportés à température ambiante dans les premières 24 heures, après cette période, le transport doit être effectué entre 2°C et 8°C. Dans le cas des tissus pour les biopsies ou cultures de virus, ils doivent être transportés congelés, entre -20°C et -80°C.

Il est nécessaire d’identifier les particularités de chaque type d’échantillon, afin de choisir une température de transport sûre, car certaines conditions environnementales peuvent favoriser la prolifération de bactéries et d’organismes qui pollueraient le matériau et compromettraient l’étude.

Cas où l’utilisation de réservoirs d’azote liquide est requise pour le transport

La qualité et la fiabilité d’un résultat de laboratoire ne reposent pas uniquement sur le processus analytique. Commence par le prélèvement de l’échantillon, puis sa conservation et son transport. Si l’échantillon est transporté à une température inadéquate, le contrôle de qualité utilisé en laboratoire ne servira à rien.

C’est pourquoi il souligne la nécessité d’un conteneur efficace qui permette le maintien intégral de la température, tout au long de la chaîne de transport. En particulier dans les situations où le transport d’échantillons ultra congelés ou cryogéniques est requis. Dans ces cas, l’utilisation de réservoirs d’azote liquide est indispensable.

Cette section contient les échantillons nécessitant une congélation supplémentaire

(-80°C) pour éviter la dégradation, comme les tissus et organes, les cellules, les acides nucléiques (ADN/ARN) et les échantillons de plasma. Il comprend également les échantillons dans lesquels l’activité biologique et les processus de dégradation doivent être complètement arrêtés. Dans ce cas, le transport est nécessaire dans des conditions de cryogénie (-150°C à -190°C). En général, plus la température est basse, plus la stabilité est grande, c’est-à-dire que les processus enzymatiques qui modifient l’échantillon sont arrêtés, ainsi que le développement microbien.

Réservoirs d’azote Kalstein

Une large gamme de réservoirs d’azote de la série YR est proposée, où vous pouvez choisir le plus approprié pour le transport d’échantillons biologiques. Ces produits offrent une efficacité thermique élevée, un stockage avec perte d’évaporation LN2 extrêmement faible et des technologies de vide et de super-isolation avancées. Pour plus d’informations sur les réservoirs d’azote Kalstein, consultez le lien ICI