Comment les réservoirs d’azote sont-ils utilisés pour la conservation des aliments ?

YR053300-YR053310-IMG-1-324x324-1.jpg

La conservation des aliments est une étape clé dans la chaîne de production et de consommation, car elle prolonge la durée de vie de la nourriture, tout en garantissant que celle-ci arrive dans des conditions optimales au consommateur. Ceci est indispensable, car les caractéristiques physico-chimiques, microbiologiques et organoleptiques du produit sont maintenues depuis sa production, son stockage, son transfert, sa distribution et sa vente au public. Les procédures les plus courantes pour préserver les aliments comprennent :

  • Conservation chimique.
  • Rayonnement gamma.
  • Vide.
  • Atmosphère de gaz inerte.
  • Gel.
  • Pasteurisation.

Ces procédures de conservation tiennent compte du type et de la nature de la denrée alimentaire, ainsi que de son emballage. Il y a des aliments qui sont vendus emballés hermétiquement comme les saucisses et les fromages affinés. Dans d’autres, on applique du vide, comme dans le bacon et certains types de café, pour conserver son odeur et son goût. Et dans d’autres, on laisse un certain volume d’air dans l’emballage, comme dans les biscuits, les bouteilles de vin et de bière, et dans certains types de grain ; c’est dans ces derniers exemples que l’azote trouve son application.

Quelles sont les propriétés les plus pertinentes de l’azote ?

L’azote (N2) est un gaz inodore et incolore, peu soluble dans l’eau et est le principal composant de l’atmosphère puisqu’il représente environ 77 %. Il se présente sous la forme d’une molécule diatomique, et est, dans des conditions ordinaires, un gaz inerte. (cela signifie qu’il s’agit d’un gaz non réactif). Étant donné son abondance relative dans l’atmosphère, il peut être liquéfié de l’air, purifié, stocké dans des réservoirs et utilisé pour différentes utilisations.

Bien que son point d’ébullition soit inférieur à -190 °C sous zéro, même en dessous de l’oxygène (O2) et de l’argon (Ar), du point de vue technique, il peut être liquéfié et transporté en toute sécurité vers les sites où il est requis, étant les seules exigences techniques, le soin des réservoirs, des valves et des manomètres qui régulent la pression de sortie du gaz. Toutefois, pour certaines applications, l’azote liquide est utilisé dans les essais de lyophilisation à différentes fins.

Pourquoi l’azote est-il utilisé pour la conservation des aliments ?

L’azote est l’un des gaz qui, avec l’oxygène et le dioxyde de carbone (CO2), sont utilisés dans les systèmes d’emballage à atmosphère modifiée, le mélange de gaz autour de l’aliment étant intentionnellement modifié pour maintenir les propriétés fonctionnelles des aliments. Dans certains cas, il est préférable de déplacer l’air des emballages avec de l’azote, en raison de son inertie, de son manque de saveur et d’arôme, car dans les aliments où il est appliqué il prévient :

  • Oxydation du produit.
  • Prolifération des organismes aérobies.
  • Changements de couleur et de goût.
  • Dégrégation des aliments solides.
  • Détérioration de l’aliment (ce qui augmente le temps d’expiration).

L’utilisation de l’azote dans l’emballage de la bière empêche l’oxydation de la boisson qui serait autrement amère ; le résultat est un goût agréable et plus crémeux. En outre, l’oxydation des récipients métalliques dans lesquels la bière est stockée est évitée, auquel cas elle se détériorerait et affecterait la qualité du produit qu’ils contiennent. D’autres boissons, comme le vin, conservent mieux leur goût si l’azote est utilisé avant de sceller la bouteille avec le bouchon.

Dans les aliments solides tels que les pommes de terre, les biscuits et les pains, le volume d’azote interne non seulement conserve sa saveur, mais empêche ces aliments de se fracturer. Vous imaginez des pommes de terre en poudre ? C’est pourquoi les sachets de pommes de terre viennent avec de l’air (azote). Enfin, on peut mentionner les salades et les fruits et légumes préparés, où l’élimination de l’oxygène de l’emballage empêche la dégradation des nutriments des végétaux.

Les autres gaz utilisés pour l’emballage, comme l’oxygène, sont utilisés dans les aliments où leur présence améliore une qualité de l’emballage. Par exemple, les viandes rouges semblent plus rouges et fraîches en atmosphère d’oxygène. Le dioxyde de carbone s’applique en empêchant le développement de micro-organismes comme les bactéries qui peuvent mettre en danger la santé des personnes.

Pourquoi utiliser les réservoirs d’azote de Kalstein ?

sont fabriqués avec des matériaux de la meilleure qualité, garantissent le vide pendant au moins 5 ans, sont efficaces du point de vue thermique et les pertes par évaporation sont minimes. D’autres détails techniques peuvent être consultés sur le site ICI, où vous pouvez également connaître le prix, demander des conseils et des devis, et un éventuel achat.

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS