Analyse des composés chimiques avec spectrophotométrie

YR01844-2.jpg

La spectrophotométrie est une technique d’analyse de laboratoire utilisée pour analyser et identifier les composés chimiques dans les échantillons. Pour ce faire, on compare les spectres obtenus (c’est-à-dire le rayonnement absorbé) d’un échantillon inconnu à ceux des composés connus. Cette technique est également appelée détection spectrale, et les spectrophotomètres sont utilisés en médecine, en biologie, en médecine légale et en sciences de l’alimentation.

Contrairement aux méthodes d’analyse alternatives qui reposent sur l’observation d’une réaction chimique, la spectrophotométrie fournit des informations sur les composés chimiques dans une solution sans effectuer de réaction chimique. Les spectrophotomètres mesurent l’absorption du rayonnement électromagnétique par une solution à certaines longueurs d’onde et rayonnements incidents.

Sur la base de ces mesures, ces dispositifs sont capables de distinguer la lumière de différentes couleurs. C’est parce que chaque composé chimique absorbe la lumière à différentes longueurs d’onde, un phénomène connu sous le nom d’absorption spectrale. Cette absorption spécifique, appelée spectres d’absorption, permet aux spectrophotomètres de détecter et d’identifier un composé chimique.

Dans quels domaines la spectrophotométrie est-elle utilisée ?

La spectrophotométrie est utilisée pour analyser des composés chimiques dans de nombreuses zones. Les applications de la spectrophotométrie vont de la caractérisation des tissus humains en médecine à l’identification des composés chimiques dans l’air, le sol et l’eau. Cette technique est également utilisée pour identifier les composants communs dans les produits chimiques et les aliments, ainsi que pour mesurer la teneur en nutriments dans les aliments.

Il existe plusieurs types de spectrophotométrie, chacun ayant un champ d’application particulier. La spectrophotométrie à résonance magnétique nucléaire (RMN) est utilisée pour détecter les atomes d’hydrogène, de carbone et d’azote dans les composés organiques et est principalement utilisée pour la recherche chimique. La spectrophotométrie UV-visible (UV-Vis) est utilisée pour mesurer l’absorption de la lumière visible et ultraviolette et est largement utilisée pour l’identification des composés organiques.

La spectrophotométrie infrarouge (IR) mesure l’absorption de la lumière infrarouge, utilisée pour déterminer la structure et la nature des composés organiques. La spectrophotométrie de fluorescence (FL) est utilisée pour mesurer l’émission de lumière lorsqu’elle est excitée par la lumière ultraviolette. Cette technique est principalement utilisée pour l’analyse des composés organiques.

Quels aspects doivent être pris en compte pour l’analyse des composés chimiques par spectrophotométrie ?

La première chose à garder à l’esprit est le choix du spectrophotomètre approprié, et la longueur d’onde à utiliser. Cela dépend généralement du type de composé chimique que vous souhaitez identifier. Par exemple, si vous identifiez des composés organiques, l’instrument le plus couramment utilisé est le spectrophotomètre à résonance magnétique nucléaire, ou l’ultraviolet-visible ; pour les composés inorganiques, la spectrophotométrie infrarouge ou fluorescente sont des options plus appropriées. Après avoir sélectionné l’instrument approprié, vous devez vous assurer qu’il est étalonné avant d’effectuer une mesure.

La deuxième étape consiste à préparer l’échantillon pour l’analyse. Cela implique généralement de préparer des solutions des composés souhaités ; cela peut être fait à partir d’une solution concentrée, ou en diluant un composé solide dans un solvant approprié. Après avoir préparé la solution de référence, une quantité connue de la solution de référence doit être introduite dans le spectrophotomètre pour étalonner l’instrument avec la solution de référence.

Une fois l’instrument étalonné, un échantillon inconnu est introduit dans l’instrument et les données sont enregistrées dans la mémoire du spectrophotomètre ou imprimées. Après cela, les données obtenues sont comparées à celles obtenues à partir de la solution de référence pour déterminer le contenu du composé inconnu dans l’échantillon. À partir de l’analyse des données, il est possible d’identifier le composé inconnu dans l’échantillon et sa concentration.

Les dispositifs de spectrophotométrie pour l’analyse des échantillons de Kalstein

La spectrophotométrie est une technique utile pour l’analyse des composés chimiques. Cette technique peut être utilisée pour identifier et quantifier les composés organiques et inorganiques dans les échantillons, et les résultats peuvent être obtenus rapidement et avec précision. Kalstein, est un fabricant qui fournit une variété de spectrophotomètres qui permettent l’analyse de différents types d’échantillons.

Certains des équipements proposés à la vente par la marque couvrent une plage spectrale allant de 190 nm à 1100 nm, avec un faible niveau de bruit et une bande passante de seulement 2 nm. Pour obtenir des informations détaillées sur ces équipements, ainsi que des informations sur les achats et les prix, vous pouvez consulter les liens ICI et ICI.

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS