Publié le Laisser un commentaire

Utilisation du mesureur de PH pour déterminer le degré de réduction d’un échantillon

Le pH est utilisé pour déterminer le degré de diminution d’un échantillon. Ceci est important car cela indique la quantité d’acide ou de base dans l’échantillon et détermine le degré de contamination. De même, il mesure la concentration d’ions H+ dans un échantillon, où celle-ci est directement liée à l’alcalinité de l’échantillon, plus la concentration d’ions est élevée, plus l’échantillon est acide. En revanche, plus la concentration en ions est faible, plus l’échantillon est basique.

La plupart des compteurs utilisent une sonde pour mesurer le pH d’une solution. La sonde est équipée d’une électrode qui plonge dans la solution, l’électrode est connectée et enregistre la lecture. La plupart des jauges de pH ont également un écran qui affiche la lecture, et c’est important parce que cela peut indiquer s’il s’agit d’un acide, d’une base ou d’une substance neutre.

Fonctionnalités

Les pH sont utilisés dans une variété d’applications, y compris l’industrie alimentaire, chimique, pharmaceutique et cosmétique. Ils sont utilisés pour contrôler et ajuster le pH des produits. Ils sont également utilisés dans la recherche scientifique pour étudier les réactions chimiques. Ces compteurs utilisent une électrode en verre qui est immergée dans la solution à mesurer. Le verre dans l’électrode est en contact avec la solution et ionisé.

Les compteurs sont essentiels pour étudier la réduction d’un échantillon car ils nous permettent de connaître le pH de la solution. Le pH nous dit si la solution est acide, basique ou neutre. Les solutions acides ont un degré inférieur à 7, les solutions de base sont supérieures à 7, et les solutions neutres ont un pH de 7. La réduction d’un échantillon peut être étudiée en mesurant le pH de la solution. Les compteurs de pH les plus avancés sont les compteurs d’électrode en verre.

Comment étalonner la jauge de Ph?

Le pH est constitué d’une électrode en verre qui est immergée dans la solution à mesurer. L’électrode en verre est reliée à un potentiomètre qui mesure le potentiel électrique entre l’électrode et une électrode de référence. Le potentiel électrique mesuré se traduit par une lecture du pH sur l’écran du compteur.

Les compteurs sont étalonnés avec une solution standard de pH 7 avant chaque utilisation. Prélever un échantillon de la solution à mesurer et le placer dans le bécher. Ensuite, l’électrode en verre est immergée dans la solution et connectée au pH. Le potentiomètre est réglé jusqu’à ce que l’écran du compteur indique le niveau. Un échantillon de la solution à mesurer est ensuite prélevé et placé dans le bécher. L’électrode en verre est immergée dans la solution et connectée à la jauge, la lecture est affichée à l’écran et la concentration en H+ est enregistrée dans l’échantillon.

Les pH sont sensibles à la température de la solution. Il est donc important de maintenir la température de la solution constante pendant la mesure. La plupart des laboratoires maintiennent la température des solutions à mesurer entre 20-25°C.

Mesureur de Ph marque Kalstein

Actuellement, il existe sur le marché plusieurs marques de mesureurs de Ph, mais à Kalstein, nous avons pour nos utilisateurs le meilleur équipement de laboratoire que tout client souhaite, ils appartiennent à la série YR, et il a Calibrage de 2 à 5 points de concentrations faibles à élevées. Les unités de mesure sélectionnables (degré allemand, degré anglais, degré français, mmol / L et mg / L) sont utilisées pour les mesures professionnelles de la dureté de l’eau.

Pour en savoir plus sur nos produits, visitez notre catalogue ICI Nous fabriquons les meilleurs équipements électroniques et nous avons les meilleurs conseils pour rendre votre achat le plus approprié et à des prix excellents. Visitez ICI

Publié le Laisser un commentaire

Fonctions des compteurs d’ions de pH dans l’industrie cosmétique

Dans la fabrication de produits cosmétiques, il y a trois aspects essentiels qui doivent être pris en compte, le premier étant la fabrication de produits agréables au toucher et à l’odeur. Deuxièmement, qu’ils soient efficaces, c’est-à-dire que ces produits améliorent l’état de la peau ou des cheveux et ne causent pas d’effets défavorables. Le troisième, que la durée de vie déclarée sur l’emballage soit respectée.

Dans certains cas, les produits cosmétiques perdent leurs attributs organoleptiques caractéristiques, alors qu’ils se trouvent sur les étagères des magasins de vente, et qu’ils ne sont perçus qu’une fois que le consommateur l’a acheté ou utilisé. Cette situation peut être causée par une surveillance inefficace du niveau de pH, lors de la fabrication du produit. Il est nécessaire que le produit cosmétique réponde à ses spécifications de qualité au moment de son élaboration, qu’il soit conforme aux réglementations existantes et qu’il affiche une bonne stabilité.

Il existe actuellement de nombreux produits pour les cheveux et la peau qui sont fabriqués à partir de produits naturels. Le contrôle de la qualité de ces matières premières doit être rigoureux.

La mesure du pH dans l’industrie cosmétique est essentielle pour garantir une bonne qualité du produit, assurer la correspondance du pH du produit avec le pH de la peau et fournir la stabilité du produit, ce qui se traduit par la durabilité dans les magasins de vente.

Quel est le niveau de pH et pourquoi doit-il être mesuré?

Il peut être défini comme une échelle servant à délimiter le degré d’acidité ou d’alcalinité d’une substance. Les valeurs de pH indiquent la concentration d’ions hydrogène dans une solution.

Dans l’industrie cosmétique, cette évaluation est essentielle, car un produit présentant un degré élevé d’acidité ou d’alcalinité peut entraîner des problèmes de santé chez l’utilisateur. Par exemple, une crème pour le visage ou un shampooing. Dans le cas des produits pour la peau, il est important de maintenir le pH naturel de la peau, car cela protège l’utilisateur contre les micro-organismes nuisibles et favorise les enzymes propres à la peau. C’est pourquoi, dans la fabrication de produits cosmétiques, le contrôle des valeurs de pH est réalisé de manière rigoureuse et continue, à toutes les étapes du processus et dans le produit final.

En outre, la mesure du pH facilite l’exécution des ajustements requis pour divers aspects. Par exemple, protéger l’intégrité et la stabilité d’un ingrédient, augmenter la solubilité ou la biodisponibilité d’un matériau, pour qu’une formulation fonctionne. L’évaluation et le réglage du pH peuvent également nous permettre d’agir dans une stratégie de conservation, de modifier la teinte ou l’intensité de couleur d’un produit, ou d’augmenter ou de diminuer la viscosité.

Comment pouvons-nous mesurer le pH?

L’évaluation du niveau de pH dans les produits cosmétiques peut être effectuée avec le mesureur d’ions, également connu sous le nom d’ISE, pour « électrode sélective d’ions ». Il s’agit d’un dispositif qui permet de déterminer l’activité des ions dans une solution aqueuse, en mesurant le potentiel électrique.

Les électrodes ioniques sélectives sont des outils d’analyse modernes qui facilitent l’évaluation rapide et directe de l’activité ionique des échantillons. Ils constituent un système de mesure polyvalent, abordable et avantageux par rapport à d’autres techniques, par exemple, il est relativement économique et facile à réaliser. En outre, il possède une large gamme de mesure de la concentration d’ions d’hydrogène.

Compteurs d’ions de pH Kalstein

Chez Kalstein, nous proposons une grande variété de jauges d’ions pH de la série YR. Vous pouvez choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins. Les mesureurs d’ions de pH Kalstein, offrent la possibilité de sélectionner les unités de concentration, par exemple ppm, mg/L et MOL/L, simplifient le processus de mesure, car ils effectuent la lecture directe de la concentration d’ions. En outre, ils sont conçus avec un écran LCD rétro éclairé et offrent un menu de configuration, qui permet de définir le nombre de points d’étalonnage, les critères de stabilité, la température, l’unité, la date et l’heure, entre autres. Pour plus d’informations sur les mesureurs d’ions, consultez le lien ICI

Publié le Laisser un commentaire

pHmètre: technologie et précision

La mesure du pH (potentiel hydrogène) en laboratoire est l’un des paramètres les plus importants pour le contrôle de la qualité et, selon les spécialistes du domaine, c’est le deuxième plus important après la température. La détermination du pH a un grand domaine d’application: recherche, industrie, enseignement, entre autres. Dans les laboratoires où il est important de connaître le potentiel de l’hydrogène, un instrument de mesure du pH sera toujours utilisé comme instrument principal.

Pour mesurer correctement ce paramètre, il est nécessaire de sélectionner le matériel de laboratoire optimal. Il est donc très important de prendre en compte les aspects suivants:

•Appareil de mesure.

• Type et quantité d’échantillon à analyser.

• Sélection d’électrodes.

• Réactifs nécessaires à l’étalonnage de l’équipement (solution tampon).

Qu’est-ce qu’un pH mètre?

C’est un instrument scientifique qui mesure l’activité de l’ion hydrogène dans des solutions aqueuses, indiquant son degré d’acidité ou d’alcalinité exprimé en pH. Le pH-mètre mesure la différence de potentiel électrique entre une électrode de pH et une électrode de référence. Cette différence de potentiel électrique est liée à l’acidité ou au pH de la solution. Le pH-mètre est utilisé dans de nombreuses applications allant de l’expérimentation en laboratoire au contrôle de la qualité.

Il existe des techniques d’entretien générales pour les pH-mètres, mais souvent, chaque marque et chaque modèle ont leurs propres soins. Nous devrons suivre les instructions du fabricant du compteur pour pouvoir en profiter plus longtemps.

Le plus important est de définir dès le début ce qu’il faut couvrir et quel sera l’utilité du pH-mètre. Une fois défini, l’instrument qui convient le mieux au travail à effectuer est choisi.

Quelles sont les valeurs de l’échelle de pH

L’échelle de pH, utilisée uniquement dans les solutions aqueuses, varie généralement entre 1 et 14; par exemple, l’eau pure, qui est une solution neutre, a un pH de 7. En dessous de cette valeur, nous constatons que nous avons une solution. acide, et au-dessus de cela nous parlerions d’une solution basique ou alcaline, qui est également connue sous le nom de liquides avec un pH alcalin.

Cette valeur peut être comprise en tenant compte du fait que l’eau est ionisée, c’est-à-dire décomposée en ions H + ou en protons, bien qu’à juste titre, nous devrions parler des ions hydronium H3O + – et de l’hydroxyle OH. Aujourd’hui, il est essentiel de connaître sa valeur dans tous les secteurs de l’industrie et des services, tels que l’alimentation, les textiles, le papier, l’environnement ou la chimie en général.

Quelles considérations devez-vous prendre en compte lors de l’utilisation d’un pH-mètre?

• Lisez toujours le manuel d’instructions avant d’utiliser. Nous ne devons pas oublier que, même si les instructions peuvent être ennuyeuses, elles répondront généralement aux questions que nous nous posons sur l’utilisation et l’entretien corrects du pH-mètre, ce qui nous permet d’avoir une vie plus durable et plus fructueuse pour nous.

• Assurez-vous toujours que le pH-mètre a été correctement calibré.

• Si le lecteur portable inclut une solution de stockage dans le couvercle, rangez le lecteur dans une position verticale pour une saturation optimale.

• Ne touchez jamais une électrode de capteur ou une cellule de référence avec vos doigts: la graisse de la peau affecte les mesures et peut endommager de manière permanente le capteur de pH. Nettoyez l’électrode avec les solutions de nettoyage créées à cet effet.

• Déplacez toujours le pH-mètre dans de l’eau ou une solution pour éliminer les bulles d’air.

• Rangez le pH-mètre dans un endroit frais et sec.

• Ne le stockez pas dans de l’eau distillée.

Chez Kalstein, nous avons des produits fabriqués avec la dernière technologie, afin de pouvoir déterminer le pH avec précision dans les techniques de laboratoire. Celles-ci s’adaptent aux besoins de nos clients et nous proposons une gamme spécifique de pH-mètres portables, de pH-mètres de bureau et de pH-mètres de poche. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un coup d’œil sur nos équipements disponibles à ICI

Partagez sur vos réseaux sociaux!

Publié le Laisser un commentaire

Comment mesurer correctement le pH ?

La fabrication de matériel de laboratoire est réglementée et tous les produits doivent suivre certaines normes de qualité qui garantissent la sécurité des utilisateurs et une grande fiabilité dans les résultats qu’ils produisent, afin que les marges d’erreur dans les expériences et les tests soient aussi faibles que possible.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les matériaux dont chaque laboratoire est équipé dépendent de ses besoins et pour choisir la gamme de produits appropriée, les types de processus qui y seront effectués doivent être pris en compte, ici les équipements, les consommables et les produits sont produits chimiques.

  • L’équipement est l’ensemble des instruments servant à effectuer les mesures, les outils et contenants nécessaires à la réalisation de la recherche, de l’expérimentation, de la synthèse ou de l’analyse effectuée en laboratoire.
  • Les consommables sont les éléments qui, après une ou plusieurs utilisations, doivent être jetés et comprennent, entre autres, les éléments de protection, les vêtements, l’eau, l’air comprimé et les produits de nettoyage spéciaux.
  • Les produits chimiques comprennent toutes les substances, substrats et réactifs utilisés dans la recherche.

Nous présentons ci-dessous un exemple de matériel de laboratoire impliqué dans un processus spécifique de grande importance dans une grande variété de secteurs industriels et dans le domaine scientifique : la mesure du pH. De plus, nous donnons quelques recommandations d’équipements de mesure qui peuvent être utilisés pour obtenir des résultats très précis dans la mesure de ce paramètre, soulignant l’importance de choisir correctement les matériaux dont un laboratoire sera équipé.

La mesure du pH (potentiel hydrogène) est l’un des paramètres les plus importants effectués pour le contrôle de la qualité et, selon les spécialistes du domaine, il est le deuxième en importance après la température.

La détermination du pH a un large champ d’application : recherche, industrie, enseignement, entre autres. Dans les laboratoires où il est pertinent de connaître le potentiel de l’hydrogène, vous trouverez toujours un appareil de mesure du pH comme instrument principal. Pour la mesure correcte de ce paramètre, il est nécessaire de sélectionner l’équipement de laboratoire optimal, il est donc très important de prendre en compte les aspects suivants :

  • Appareil de mesure.
  • Type et quantité d’échantillon à analyser.
  • Sélection des électrodes.
  • Réactifs nécessaires à l’étalonnage du matériel (solution tampon).

Au départ, il est très important de savoir que si des mesures fiables, reproductibles, précises et exactes sont requises, le matériel et l’équipement de laboratoire appropriés pour les mesures de pH, tels que les pH-mètres, sont d’abord requis.

En second lieu, si un bon échantillon est prélevé, des mesures représentatives, précises, exactes et fiables seront obtenues de la même manière ; un échantillon mal prélevé produira des mesures qui ne sont pas représentatives, précises ou fiables.

Par la suite, pour sélectionner la meilleure électrode en fonction du type d’échantillon, il est nécessaire de connaître leurs caractéristiques ; Il existe des corps en verre, des corps en époxy, rechargeables, non rechargeables (peu d’entretien), des micro-électrodes, des bulbes, des pointes plates, des flux, entre autres.

Selon ces caractéristiques, le choix de l’électrode doit être fonctionnel pour le type d’échantillon à analyser :

  • Pour les mesures nécessitant une grande précision, une électrode fournit une réponse rapide et convient aux applications de recherche.
  • Pour les échantillons tels que les milieux de culture, les solutions TRIS ou ceux qui incluent des protéines dans leur formulation, l’appareil de mesure idéal est celui qui comprend une électrode de type ROSS, car ladite électrode a une référence en platine et sa solution de remplissage ne comprend pas d’argent.
  • Pour les gels, crèmes, confitures, à haute teneur en solides, l’équipement de mesure recommandé est celui qui comprend une électrode à pointe plate.
  • Pour les peintures et les échantillons difficiles, le choix idéal est une électrode où le flux de la solution de remplissage garantit que les solides ne s’accumulent pas dans le joint, l’empêchant de se boucher.
  • Pour les échantillons à faible teneur en solides, les liquides transparents ou clairs, les électrodes nécessitant peu d’entretien sont une option recommandée ; Ils sont également idéaux pour les mesures sur le terrain.

Chez Kalstein, nous vous proposons une excellente gamme de pH-mètres allant des options économiques aux équipements de pointe, reconnus pour leur fiabilité, leur précision et leur facilité d’utilisation. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un œil à nos pH-mètres ICI

Partagez sur vos réseaux sociaux !

Publié le Laisser un commentaire

Considérations pour l’entretien et l’étalonnage de votre pH-mètre

Un pH-mètre ou pH-mètre est un instrument scientifique qui mesure l’activité de l’ion hydrogène dans les solutions aqueuses, indiquant son degré d’acidité ou d’alcalinité exprimée en pH. Le pH-mètre mesure la différence de potentiel électrique entre une électrode de pH et une électrode de référence. Cette différence de potentiel électrique est liée à l’acidité ou au pH de la solution. Le pH-mètre est utilisé dans de nombreuses applications allant de l’expérimentation en laboratoire au contrôle qualité.

Il existe des techniques générales d’entretien pour les pH-mètres, mais à de nombreuses reprises, chaque marque et chaque modèle a ses propres soins. Nous devrons suivre les instructions du fabricant du compteur pour pouvoir en profiter plus longtemps.

Si, en plus des étalonnages correspondants, nous effectuons un entretien adéquat de l’électrode de mesure, nous assurerons une durée de vie plus longue et des résultats plus précis à chaque mesure. De nombreux pH-mètres intègrent des capteurs en verre et des tubes de référence qui doivent être stockés dans des solutions spécialement formulées. Si vous utilisez un compteur portable, la solution de stockage se trouve généralement dans le capuchon du compteur. Ne renversez pas la solution dans laquelle se trouve le capteur, car nous en aurons besoin. Pour la plupart des capteurs de pH, il est essentiel que le capteur soit stocké humide dans la solution appropriée.

Pour nettoyer les pH-mètres vous pouvez utiliser des solutions de nettoyage, puis nous remettrons le capteur dans sa solution de stockage. La plupart des électrodes de pH ont une durée de vie d’environ 1 à 2 ans. Si vous rencontrez une lecture irrégulière et avez des difficultés à calibrer, il est peut-être temps de remplacer l’électrode (ou le multimètre, s’il n’a pas d’électrode remplaçable).

Étalonnage et entretien

Des mesures très précises nécessitent que le pH-mètre soit calibré avant chaque mesure. Plus généralement, l’étalonnage est effectué une fois par jour de fonctionnement. L’étalonnage est nécessaire car l’électrode de verre ne fournit pas de potentiels électrostatiques reproductibles sur de longues périodes d’utilisation.

L’étalonnage est effectué avec au moins deux solutions tampons étalons qui couvrent la gamme de valeurs de pH à mesurer. Pour des usages généraux, des tampons à pH 4,00 et pH 10,00 conviennent. Le pH-mètre a une commande d’étalonnage pour régler la lecture du compteur égale à la valeur du premier tampon standard et une seconde commande utilisée pour ajuster la lecture du compteur à la valeur du second tampon. Une troisième commande permet de régler la température. Des mesures plus précises nécessitent parfois un étalonnage à trois valeurs de pH différentes.

Les bonnes pratiques de laboratoire dictent qu’après chaque mesure, les sondes sont rincées avec de l’eau distillée pour éliminer toute trace de la solution à mesurer, nettoyées pour absorber toute eau restante qui pourrait diluer l’échantillon et ainsi altérer la lecture.

Quelques trucs et astuces

  • Lisez toujours le mode d’emploi avant utilisation. Nous ne devons pas oublier que bien que les instructions puissent être ennuyeuses, elles répondront généralement aux questions que nous nous posons sur l’utilisation et l’entretien corrects du pH-mètre, obtenant ainsi une vie plus longue et plus fructueuse pour la nôtre.
  • Assurez-vous toujours que le pH-mètre a été calibré correctement.
  • Si l’appareil de mesure portatif comprend une solution de stockage dans le capuchon, rangez l’appareil à la verticale pour obtenir la saturation la plus efficace.
  • Ne touchez jamais une électrode de capteur ou une cellule de référence avec vos doigts : l’huile de votre peau affecte les lectures et peut endommager de manière permanente le capteur de pH. Nettoyez l’électrode avec les solutions de nettoyage créées à cet effet.
  • Déplacez toujours le pH-mètre dans l’eau ou la solution pour éliminer les bulles d’air.
  • Stockez le pH-mètre dans un endroit frais et sec.
  • Ne le stockez pas dans de l’eau distillée.

Chez Kalstein, nous vous proposons une excellente gamme de pH-mètres allant des options économiques aux équipements de pointe, reconnus pour leur fiabilité, leur précision et leur facilité d’utilisation. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un œil à nos pH-mètres ICI

Publié le Laisser un commentaire

Comment utiliser votre microscope optique ?

¿Le microscope est un instrument qui nous permet d’observer des objets non perceptibles à l’œil humain. Ceci est réalisé grâce à un système optique composé de lentilles, qui forment et amplifient l’image de l’objet observé.

L’une des grandes avancées que le monde de la science avait eues s’était produite avec l’arrivée du Microscope Optique. Cette invention a été le point de départ d’une grande variété d’avancées dans le monde de la science, qui ont commencé par le monde de la microscopie et qui ont également changé la façon de voir le monde, de la possibilité d’étudier les bactéries (qui a donné le pas à la bactériologie) à l’analyse de notre propre sang avec la découverte des globules rouges et blancs, qui a représenté une forte avancée dans le monde de la médecine.

Histoire

Le microscope a été inventé par Zacharias Janssen en 1590. En 1665, il apparaît dans les travaux de William Harvey sur la circulation sanguine lors de l’examen des capillaires sanguins au microscope, et Robert Hooke a publié son ouvrage Micrographia.

Certains types de microscopes optiques

On distingue deux types de microscopes optiques, en fonction du nombre de lentilles et de leur position. Ceux-ci sont:

Microscope simple : communément appelé loupe. Il est constitué d’une seule lentille, ou d’un système de lentilles qui agissent comme s’il s’agissait d’une simple lentille.
Microscope composé : il est constitué par la combinaison de deux ou plusieurs systèmes de lentilles convergentes : l’une, proche de l’œil de l’observateur, l’oculaire, et l’autre proche de l’objet, appelé objectif.

Le microscope composé se compose de deux parties, une partie mécanique qui a pour but de supporter la préparation à examiner et de supporter l’ensemble du système optique du microscope. Et une partie optique qui considère les deux systèmes de lentilles convergentes centrées sur un axe optique commun, appelé oculaire et objectif. Cette partie intègre également un système d’éclairage qui facilite l’observation microscopique.}

Quels sont les composants d’un microscope composé?

  • Pied : supporte le reste du microscope, il est constitué d’une lourde structure métallique.

     

  • Plateau : c’est la structure qui supporte la préparation à observer.
  • Tube : le système optique y est installé. Les dispositifs binoculaires (deux oculaires) qui facilitent la vision avec les deux yeux et les revolvers d’objectif, avec lesquels les objectifs peuvent être changés instantanément, sans brouiller la préparation, sont actuellement courants.
  • Objectifs : Ils sont insérés dans le nez du microscope et il en existe deux types : les objectifs secs et les objectifs à immersion.
  • Oculaire : Permet d’observer l’image de l’objet formé par l’objectif, agissant comme une loupe. Il est composé de deux lentilles : la lentille inférieure ou collectrice et la lentille supérieure ou oculaire.
  • Système d’éclairage : Situé sous la scène, il est composé de : Lampe ou miroir d’éclairage, Condenseur, Diaphragme et Filtres de lumière.

Quelles recommandations prendre en compte pour leur prise en charge ?

Le microscope est un instrument précieux. Pour qu’il soit efficace année après année, il doit être correctement entretenu. Pour cette raison, rappelez-vous les directives suivantes :

  • Évitez de déplacer le microscope lorsque la lampe est allumée, car le filament de la lampe à incandescence est extrêmement sensible.
  • Pour le déplacer à distance, utilisez les vis de fixation correspondantes.
  • Ne touchez pas l’oculaire et les lentilles d’objectif avec vos doigts, pour éviter de les tacher avec leur graisse naturelle.
  • Ne déplacez pas votre microscope ou vos lentilles.
  • Après avoir utilisé le microscope, nettoyez-le avec un chiffon en lin sans poussière ou du coton. Vérifiez qu’ils n’ont pas été préparés sur le plateau.
  • Laissez-le avec l’objectif de plus faible grossissement, la platine aussi proche que possible de celui-ci, et protégé par le cache correspondant.

Chez Kalstein, nous vous fournissons des microscopes qui répondent aux exigences les plus élevées, quelle que soit l’application, du travail de laboratoire clinique de routine à l’étude des processus dynamiques multidimensionnels dans les cellules vivantes. Cela signifie que nos microscopes optiques sont conçus avec l’importance d’une qualité d’image exceptionnelle, d’une manipulation ergonomique, de résultats rapides et d’une rentabilité à l’esprit. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un œil à nos microscopes disponibles ICI

Partagez sur vos réseaux sociaux !