Balances de laboratoire et leurs applications

YR053509-img2-600x500-1.png

Les balances de laboratoire, développées en 1750 par le chimiste écossais Joseph Black, étaient plus précises que les autres balances de cette époque et représentaient une avancée majeure en chimie. La balance, est un outil essentiel pour tout laboratoire, qui sont utilisés pour atteindre la mesure et peser la masse d’un corps ou d’une substance.

Elle est formée à l’intérieur, par une boîte en verre qui permet la protection du contenu à mesurer, en évitant que la mesure ne soit altérée, en raison des mouvements du support dans lequel elle se trouve, des courants d’air, de la température ou de la pression ambiante. Pour certifier l’exactitude de la balance, il est très important de maintenir son étalonnage correct, par des examens périodiques qui assurent son fonctionnement exact.

Types de balance et leurs applications

D’une manière générale, les balances de laboratoire se distinguent par leurs méthodes de travail, telles que la mécanique et l’électronique, ainsi que par leur base et différents systèmes de mesure, parmi lesquels :

  • Balances Granataires : ce sont des équipements à processus lent, mais à large support et capacité, atteignant 2 600 grammes. Sa sensibilité va jusqu’à 0,01 gramme, capable de déterminer la masse, tant des objets que des gaz. Dans de nombreux laboratoires, il est utilisé comme instrument auxiliaire, car sa précision est inférieure à celle de la balance analytique, mais sa capacité est supérieure à celle de la balance analytique.
  • Balances Analytiques : elles sont conçues pour mesurer de petites masses, dans une plage inférieure au milligramme et ont une capacité de 200 grammes. Dans le cas des modèles numériques, leur sensibilité atteint jusqu’à dix millièmes de gramme (0,0001 gramme, ou 0,1 milligramme). Les balances analytiques électroniques ne calculent plus les masses réelles, mais étudient la force nécessaire pour équilibrer la masse mesurée. Pour cela, on utilise un électroaimant, qui apporte la force nécessaire pour mesurer, jusqu’à contrer la masse de l’objet.
  • Balances semi-circulaires : sa sensibilité atteint 0,01 milligramme, avec une capacité de 100 grammes et une vitesse de fonctionnement élevée, ou des balances micro, qui sont capables d’accueillir jusqu’à 30 grammes, avec une sensibilité atteignant 0,001 gramme.

Méthodes d’utilisation

Pour utiliser une balance dans un laboratoire, il faut d’abord tirer le réservoir qui contiendra le réactif, c’est-à-dire calculer la masse pour soustraire le total lors du pesage du réactif. Les balances électroniques, elles le font mécaniquement, donc vous appuyez simplement sur le bouton pour tirer, versez le réactif et enregistrez le poids.

Pour les balances de laboratoire analogiques, on doit établir la masse du récipient, verser le réactif, peser à nouveau, puis soustraire le total de la masse du récipient.

Enfin, les balances électroniques n’ont pas de processus spécifique à suivre, mais les balances de poids coulissants oui, de sorte que l’on doit placer l’objet malgré dans le récipient, faire glisser la plus grande masse jusqu’à atteindre presque l’équilibre, puis déplacer la seconde jusqu’à atteindre l’équilibre et s’il y en a une troisième, on peut l’utiliser pour terminer la mesure.

Balance analytique marque Kalstein

Chez Kalstein, nous sommes en mesure de répondre aux exigences de nos utilisateurs, en ce qui concerne la sélection de l’équipement de laboratoire, nous vous offrons, la Balance Analytique, correspondant à la série YR, a une fonction d’étalonnage interne automatique dans des configurations standard, pour s’assurer que les mesures sont toujours précises et vraiment pas affectées par les changements de température ambiante, en plus a une taille de la salle de pesée : longueur × largeur × hauteur (mm) : 162 × 171 × 225. Taille du boîtier électronique externe : longueur × largeur × hauteur (mm) : 175 × 105 × 50 (mm), poids 500 grammes. Alimentation 110-230 Vac, 50/60 Hz : sortie 24 V / 500 mA / 13 VA. Poids net : 7 kg Éliminateur statique ION-A15. Système de plaques d’équilibrage. Version USB (BL0329) ou Bluetooth (BL0330). DPP-250-BT Imprimante Bluetooth pour système (AC013). Imprimante série TLP-50 avec date/heure (C054). Imprimante série DPP-250 (AC007). Chaque balance est équipée d’une interface de sortie RS232.

Pour en savoir un peu plus sur nos produits, visitez: ICI Chez Kalstein, en tant que fabricant, nous vous fournissons tous les conseils dont nos clients ont besoin, afin que votre achat soit idéal, et à des prix avantageux. Venez nous voir sur ICI

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS