Publié le Laisser un commentaire

POURQUOI SOMMES-NOUS BLONDES, BRUNES OU ROUSSES ?

POURQUOI SOMMES-NOUS BLONDES, BRUNES OU ROUSSES ?

Un groupe de chercheurs de Grande-Bretagne et des Pays-Bas tente d’expliquer comment, d’après les gènes sur un échantillon de 125 personnes, nous pourrions identifier la raison génétique pour laquelle nos cheveux sont bruns, blonds ou roux. Ceci permettrait de faciliter la recherche phénotypiques dans les sociétés anciennes, ainsi que d’en déterminer les vecteurs importants qui ont généré la mutation génétique constatée dans le présent.

On sait que c’est un type de mélanine qui donne le pigment aux poils et aux cheveux des personnes, mais aussi aux poils des animaux. Selon la BBC, une experience avec des jumeaux a abouti à la production et à la diffusion de ce type de pigment et prouve donc que c’est un phénomène totalement héréditaire. Ainsi, au sein des membres d’une même famille, on observe 97% de facteurs d’origine génétique. Cependant, seulement 12 de ces gènes ont été sélectionnés pour l’étude de leur développement.

Plus de 300.000 personnes de nationalités européennes différentes, ont été testées. Des essais ont été faits de manière rigoureuse dans des laboratoires fournis par des biobanques de grandes villes. L’objectif était de recenser approximativement le nombre de donneurs de pigments provenant non seulement de leurs cheveux, mais aussi de leur peau. Après avoir comparé les gènes présents dans les échantillons, les chercheurs ont constaté au moins 124 pigments de cheveux colorés qui avaient jusque-là été ignorés par la science. Ceux-ci permettent de voir plus clairement les pigments relatifs au bronzage et aux roux, en revanche, les résultats pour les cheveux blonds et bruns demeurent plus complexes.

Un autre facteur important résulte de ces constats, les cheveux blonds appartiendraient en majorité aux femmes.

Il s’agit donc là d’une étude scientifique qui aiderait non seulement à comprendre un vitiligo à plus grande échelle et le mélanome, mais aussi un facteur social, culturel et sexuel.