Publié le Laisser un commentaire

Analyseur d’hématologie – Interprétation de la formule sanguine

Les analyseurs d’hématologie sont des équipements utilisés pour effectuer des numérations globulaires complètes ou des hémogrammes.

Qu’est-ce qu’une formule sanguine ?

Un hémogramme ou une analyse hématologique reflète tous les éléments ou composants du sang, reflétant leur nombre ou leur proportion chez l’individu. Dans cette analyse, la série blanche ou leucocytaire, la série rouge ou érythrocytaire et les plaquettes sont mesurées.

La formule sanguine complète est le test diagnostique le plus demandé. Il offre une évaluation multiparamétrique des composants sanguins, y compris les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Les résultats renseignent sur le bien-être du patient et permettent de diagnostiquer des maladies telles que l’anémie, les infections et la leucémie. Traditionnellement, les numérations globulaires complètes sont effectuées dans des laboratoires cliniques avec des analyseurs d’hématologie automatisés.

Ce test fournit des données sur l’hématocrite (Ht), la concentration en hémoglobine (Hb), la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CMHC), le volume corpusculaire moyen (MCV), le nombre d’érythrocytes, de leucocytes et de plaquettes.

De plus, il nous renseigne sur la dispersion de la taille des érythrocytes (RDW) (distribution des globules rouges), qui est exprimée en % et représente le coefficient de variation de la taille des érythrocytes. Dans l’hémogramme, le frottis sanguin est également analysé, ce qui consiste en l’évaluation morphologique des éléments sanguins, ce qui peut être particulièrement utile chez les patients anémiques, mais des anomalies dans les leucocytes ou les plaquettes peuvent également être d’orientation diagnostique.

Quelles technologies de mesure les analyseurs d’hématologie utilisent-ils ?

Il est important de connaître la technologie de comptage utilisée par l’appareil, car les résultats peuvent varier selon l’une ou l’autre :

  • Cytométrie en flux : c’est la méthode la plus sophistiquée et la plus coûteuse qui existe aujourd’hui. Les cellules traversent un tube étroit sur lequel est projeté un faisceau laser. La lumière tombe sur les cellules et un dispositif de détection capte sa ré Dans ce cas, on parle de cytométrie en flux laser.
  • Impédance électrique : Cette technique est utilisée pour déterminer le nombre et le volume d’érythrocytes et de thrombocytes. Le sang EDTA est dilué avec une solution isotonique dans le dispositif et aspiré à travers un trou capillaire.
  • Diffraction laser : mesure la distribution granulomé La variation angulaire de l’intensité de la lumière diffuse est mesurée lorsqu’un faisceau laser traverse un échantillon de particules diffusées.

Quelles sont les clés d’une interprétation correcte des résultats rapportés par les analyseurs d’hématologie en 5 parties ?

Tout d’abord, vous devez comprendre la technologie de l’analyseur, c’est-à-dire comment il obtient les informations qu’il fournit : comment est-il généré, d’où vient-il ? De plus, vous devez savoir où sont observées les alarmes, pourquoi elles sont générées et ce que chacune d’elles signifie, avoir des connaissances sur le logiciel et la bonne manipulation de chacun des écrans.

Il n’est pas toujours nécessaire de vérifier le frottis. Il est conseillé de développer des arbres de décision et des cartes qui peuvent être utilisés pour décider de publier ou non automatiquement les résultats différentiels, la numération plaquettaire et d’autres paramètres, ou de procéder à une revue manuelle.

Chez Kalstein, nous sommes FABRICANTS et nous vous proposons d’excellents analyseurs d’hématologie aux meilleurs PRIX. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un œil ICI