fbpx

Qu’est-ce que c’est et comment est-ce utilisé ?

Un spectrophotomètre est un appareil qui mesure la quantité de lumière absorbée par une substance. Son efficacité, sa résolution, sa sensibilité et sa plage spectrale dépendent des variables de conception et de la sélection des composants optiques qui le composent. La spectrophotométrie est la mesure quantitative des propriétés de transmission d’un matériau basé sur l’onde lumineuse.

Il est utilisé pour mesurer certains composé un médicament pour s’assurer qu’il est efficace et sûr pour les consommateurs. Vous pouvez mesurer la croissance bactérienne ou diagnostiquer un patient en fonction de son urine. Il est également utilisé dans l’analyse de l’ADN, de l’ARN et des protéines.

Parties d’un spectrophotomètre

  • Source de lumière : Elle éclaire l’échantillon. Il doit répondre aux conditions de stabilité, de directionnalité, de distribution d’énergie spectrale continue et de longue durée. Les sources utilisées sont la lampe de tungstène et la lampe à arc au xénon.
  • Monochromateur : C’est un dispositif qui permet d’obtenir de la lumière monochrome, et qui est constitué par les fentes d’entrée et de sortie, collimateurs et l’élément de dispersion Il isole les rayonnements de longueur d’onde désirée qui ont une incidence ou sont réfléchis à partir de l’ensemble.
  • Photodétecteurs : Dans les instruments modernes, on trouve une série de 16 photodétecteurs pour percevoir simultanément le signal en 16 longueurs d’onde, couvrant le spectre visible.

Utilité des spectrophotomètres

Le spectrophotomètre a la capacité de projeter un faisceau de lumière monochrome (d’une longueur d’onde particulière) à travers un échantillon et de mesurer la quantité de lumière qui est absorbée par cet échantillon. Cela permet à l’analyste d’effectuer deux fonctions :

  • Il nous donne des informations sur la nature de la substance dans l’échantillon. Cela est dû au fait que chaque substance a un arrangement d’atomes tridimensionnel particulier qui fait que chaque substance a des caractéristiques uniques.
  • Il nous dit combien de substance nous intéressons est présent dans l’échantillon. La concentration est proportionnelle à l’absorbance, selon la loi Beer-Lambert: plus la quantité de molécules présentes dans l’échantillon est élevée, plus la quantité d’énergie absorbée par ses électrons est élevée. Le spectrophotomètre mesure l’absorbance d’un échantillon dans les spectres ultraviolets et visibles (200 à 850 nm).

Types de spectrophotomètres

Il existe différents types de spectrophotomètres, dont les caractéristiques les plus importantes sont mentionnées et détaillées ci-dessous :

  • Spectrophotomètre à faisceau simple : La lumière est transportée de l’échantillon au détecteur, il faut donc une référence pour développer l’ananas.
  • Le spectrophotomètre à faisceau divisé: La lumière est divisée en deux trajectoires, celle qui passe par le monochromateur vers l’échantillon puis le détecteur, et celle qui passe vers le détecteur utilisé pour corriger les variations de la lumière émise par la lampe.
  • Spectrophotomètre à double faisceau : La lumière au moyen de deux trajectoires vers les compartiments, et chacun a son propre détecteur. L’un est dirigé vers l’échantillon et l’autre vers la référence.
  • Spectrophotomètre à absorption atomique : Ce type de spectrophotomètre fonctionne en prenant en compte les longueurs d’onde du spectre de rayonnement électromagnétique. Ils sont basés sur le fait que les molécules qui absorbent les fréquences font partie des caractéristiques de leur structure.
  • Spectrophotomètre UV Visible : Comme objectif de mesurer la lumière qui passe à travers l’échantillon, puis de la comparer à son intensité avant qu’elle ne passe par une solution ou un échantillon.

Chez Kalstein, nous sommes FABRICANTS et mettons à votre disposition les plus récents spectrophotomètres, aux meilleurs PRIX du marché. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil au menu « Produits ». ICI