Physiothérapie dans la lésion du ligament croisé antérieur

physiotherapy-2021-08-26-19-52-18-utc-1280x854.jpg

Les lésions du ligament croisé antérieur sont devenues fréquentes dans la population, qui est devenue un objet d’étude d’une grande importance, de même que son traitement est devenu un grand défi pour les professionnels de la santé. Les symptômes sont variés: limitation et instabilité des articulations, douleur et faiblesse musculaire, ce qui empêche généralement le patient d’exercer ses activités quotidiennes.

L’objectif principal du programme de rééducation est de réintégrer le patient à ses activités dans les meilleurs délais, mais de manière très sûre. Parce que chaque patient est différent, le retour en toute sécurité à l’activité doit être individualisé au lieu de suivre une ligne de temps stricte. La thérapie physique et la rééducation sont des éléments essentiels de la récupération après la reconstruction afin de récupérer les arcs de mobilité du genou, la force du quadriceps et la démarche normale.

Les blessures aux ligaments du genou sont fréquentes dans la population. Chaque année, ils sont calculés de quatre à dix cas pour mille habitants. Les lésions au ligament croisé antérieur (LCA) sont courantes, non seulement chez les athlètes professionnels, mais aussi chez les personnes qui pratiquent régulièrement un sport; couvre 64% des blessures au genou dans les activités sportives. Les symptômes sont variés, l’hémarthrose étant le plus important. L’objectif principal du programme de rééducation est de réintégrer l’athlète aux activités sportives à partir du sixième mois après la chirurgie. Parce que chaque athlète est différent, l’activité de retour au sport en toute sécurité doit être individualisée au lieu de suivre une ligne de temps stricte.

Le ligament croisé antérieur (LCA) est une structure intra-articulaire et extrasynoviale. Son insertion proximale est située dans la partie la plus postérieure de la face interne du condyle fémoral externe; il est disposé dans une direction disto-antérieure-interne, s’ouvrant en éventail pour son insertion distale dans la région antéro-centrale du plateau tibial entre les épines tibiales; structurellement, il est composé de fibres de collagène entourées de tissu conjonctif lâche et de tissu synovial. La vascularisation du LCA est rare et dépend principalement de l’artère géniculée moyenne. Son innervation dépend des ramifications du nerf tibial; Il a une faible capacité de guérison après une blessure ou une réparation chirurgicale.

La longueur moyenne du LCA, prise à partir de son tiers médian, varie entre 31 et 38 mm et sa largeur moyenne est de 11 mm. Le ligament croisé antérieur est une structure fibreuse divisée en plusieurs fascicules ou bandes.

Le fascicule postérolatéral (PL) fait référence au fascicule postérieur et externe du tibia et au fascicule postérieur et distal du fémur.

Le fascicule antéromédial (AM) est le plus antérieur et interne du tibia et le plus proximal et antérieur du fémur.

L’insertion fémorale du LCA commence dans la partie supérieure de l’encoche dans la zone de transition entre le toit de l’encoche et la paroi interne du condyle fémoral externe. Ensuite, il s’étend pour occuper toute la hauteur de l’encoche latérale et se termine dans la partie inférieure à la limite entre l’os et le cartilage, qui coïncide généralement avec le bord interne du condyle externe. Le LCA normal présente une insertion tibiale très élargie, près de deux fois plus importante que dans son origine fémorale.

Comprendre le mécanisme de la blessure est essentiel pour optimiser les stratégies de prévention. Environ les trois quarts des lésions du LCA sont sans contact. Le plus commun est le valgus et la rotation médiale, suivis du varus et de la rotation latérale (appelé mécanisme de pivot) et, plus tard, du mécanisme par hyperextension.

Avec une incidence de 50% de toutes les blessures aux ligaments du genou et une grande partie des blessures sportives, les lésions du ligament croisé antérieur (LCA) sont devenues le protagoniste de nombreuses études, mais beaucoup d’entre elles ont fait l’objet d’une mauvaise gestion rééducative.

La nécessité d’un traitement standardisé analysé et testé est devenue une priorité pour le thérapeute physique et l’ergothérapeute, qui donnera des lignes directrices permettant de distinguer le large éventail de contenus bibliographiques disponibles dans le domaine de la médecine physique et de la réadaptation à votre disposition. Il est difficile pour le rééducateur d’obtenir des objectifs clairs quant à la direction que devrait prendre son traitement.

En pensant à vous, à Kalstein, nous vous proposons un excellent équipement de rééducation, qui vous permettra d’obtenir des résultats fabuleux.

Chez Kalstein, nous vous proposons une excellente gamme de matériaux avancés pour votre fiabilité, précision et facilité d’utilisation. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter notre catalogue Produits ICI
PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS