Comment fonctionne un stéthoscope ?

black-medical-stethoscope-2021-08-26-16-24-20-utc-1-1280x853.jpg

Le stéthoscope est un appareil acoustique qui amplifie le bruit corporel pour obtenir la meilleure perception et donc l’intégration de divers signes, principalement auscultés au niveau du cœur, des poumons et de l’abdomen, également appelés stéthoscopes. Les stéthoscopes les plus utilisés actuellement sont le littmann, est un appareil acoustique utilisé pour entendre les sons internes du corps humain ou animal.

Il est généralement utilisé lors de l’auscultation de bruits cardiaques ou de bruits respiratoires, bien que parfois il soit également utilisé pour objectiver des bruits intestinaux ou des souffles d’air provoqués par des écoulements sanguins anormaux dans les artères et les veines. L’examen utilisant le stéthoscope s’appelle l’auscultation. Ils font partie de la sémiologie de la médecine générale aux différentes spécialités.

Quelle est votre histoire ?

Le mot stéthoscope provient de (stéthoscope) dont le mot Sthetos signifie seins et que Skopein indique à examiner. L’auscultation pulmonaire est la méthode sémiologique qui a immortalisé le Laennec. En effet, Théophile Hyacinthe Laennec était l’inventeur du stéthoscope en 1816.

Sa création est le stéthoscope monoauriculaire qui consiste en une sorte d’entonnoir initial en feuilles de matériau résistant et enfin en un instrument en bois semblable à une flûte qu’il appelle un cylindre et, plus tard, un stéthoscope.

Qu’est-ce que l’auscultation ?

L’auscultation est l’action d’écoute de phénomènes acoustiques viscéraux. Ce sont des énergies vibratiles émanant de corps élastiques. Les phénomènes acoustiques sont divisés en: a) Ton: c’est le plus élémentaire, une simple vibration. b) Son: plus complexe, plus de vibrations, mais avec une dominante. c) Le bruit: un phénomène complexe et hétérogène

Quels sont les types de stéthoscopes ?

Il existe sur le marché deux types de stéthoscopes, acoustique ou mécanique et électronique. Toutefois, dans ce guide, il sera uniquement fait référence à l’acoustique. Dans le groupe de l’acoustique, on distingue principalement deux types: les stéthoscopes de Pinard et les stéthoscopes biauriculaires ou conventionnels.

Stéthoscope biauriculaire ou conventionnel

Les stéthoscopes sont constitués des parties suivantes qui, ensemble, transfèrent les informations acoustiques de la surface du corps aux oreilles de l’examinateur: Il s’agit de tubes en caoutchouc se terminant par deux oliviers qui s’adaptent à l’oreille et qui se lient à un autre. qui contient un diaphragme et une cloche qui amplifient les sons de l’auscultation, il est essentiel pour la mesure correcte de la pression artérielle en conjonction avec le tensiomètre.

Quelles sont les parties du stéthoscope ?

• Olives L’utilisation d’olives douces améliore le confort, l’étanchéité et la durabilité. Celles-ci sont spécialement enduites pour améliorer la lubrification et réduire l’adhérence de la poussière. Disponible dans les deux tailles, court et long dans les couleurs noir et gris.

• Ensemble de tuyaux Comprend l’olive, le binaural et le tuyau, pièces disponibles uniquement en noir. Il est important de garder à l’esprit le modèle de votre équipement pour un achat approprié. Les tuyaux peuvent être un ou deux volumes selon le modèle. Le tuyau est en PVC (polychlorure de vinyle), ne contient pas de latex ni de caoutchouc naturel.

• Cloche La cloche est une partie essentielle du stéthoscope, elle est positionnée sur la partie du corps du patient ou sur l’organe que vous souhaitez écouter.

Comment se passe son fonctionnement ?

Il a une membrane et une cloche. Chaque partie peut être placée dans le patient. Les deux détectent les signaux acoustiques qui traversent les tubes remplis d’air et atteignent les oreilles du médecin. La cloche transmet des sons de basse fréquence, elle est idéale pour écouter les poumons. La membrane, en revanche, détecte les hautes fréquences et permet d’écouter le cœur. Pour détecter les différentes fréquences, il existe deux modes: basses fréquences hautes fréquences

Basses fréquences

Si vous souhaitez entendre les sons de basse fréquence (sonnerie traditionnelle), vous pouvez utiliser la sonnerie ouverte ou le diaphragme à double fréquence de manière à ce que le contact avec la peau soit très léger.

Hautes fréquences

Si vous souhaitez entendre des sons de fréquence plus élevée avec le diaphragme à double fréquence, appuyez fermement sur la sonnerie. Si vous souhaitez basculer entre les sons haute et basse fréquence sans avoir à tourner la cloche, faites simplement varier la pression exercée sur celui-ci.

En pensant à vous chez Kalstein, nous vous proposons des stéthoscopes de la plus haute qualité et de la meilleure technologie du marché. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un coup d’œil sur nos équipements disponibles à l’adresse ICI

PARIS

Localisation

5 rue de Castiglione 75001 Paris – France.
(+33) 01 70 39 26 50(+33) 7 60 83 92 83

sales.department@kalstein.eu

EMPLACEMENTS

Nous sommes toujours proches



Suivez notre activité sur les réseaux sociaux

Restez informé de toutes les dernières nouvelles du secteur.


Devis personnalisés et instantanés

Générez des devis basés sur les informations sur les produits sélectionnés.

GÉNÉRER UN DEVIS