Publié le Laisser un commentaire

Poêles : stérilisation par chaleur sèche

L’air chaud est l’une des méthodes de stérilisation par chaleur sèche les plus utilisées. Ce processus est effectué dans les poêles, qui permettent une distribution uniforme de la chaleur à l’intérieur, où le matériau est exposé à des températures d’environ 170 °C pendant 2 heures.

La stérilisation par la chaleur sèche entraîne la destruction des micro-organismes par oxydation de leurs composants cellulaires. Il s’agit d’un processus moins efficace que la stérilisation par chaleur humide, car les micro-organismes meurent plus rapidement lorsqu’ils sont en présence d’eau, car cela permet de modifier plus facilement la configuration de leurs protéines et fournit un moyen de distribuer la chaleur uniformément dans toute la chambre interne de l’équipement de stérilisation. C’est pourquoi, pour obtenir la stérilisation du matériau en utilisant la chaleur sèche, il faut appliquer des températures plus élevées plus longtemps.

Le temps de stérilisation doit être déterminé pour chaque type de matériau, par exemple dans le cas de matériaux très résistants à la chaleur, des températures plus élevées peuvent être utilisées pour des temps plus courts.

Comment est-il stérilisé à l’aide d’un poêle ?

Pour stériliser par l’intermédiaire de l’air chaud il faut placer les objets dans un poêle. Et amener l’air intérieur à une température entre 150 et 190 °C. L’un des premiers appareils utilisés à cette fin fut le four de Pasteur, qui fut ensuite remplacé par des poêles à air chaud.Ceux-ci se composent d’une double chambre, l’air chaud généré par une résistance électrique circule dans la cavité principale et dans l’espace entre les deux chambres, à des températures variables, la plus conseillée étant 170º C pour l’instrumental métallique et 140º C pour le contenu des tambours. Une température stable est maintenue par des thermostats métalliques dits bimétalliques, constitués de deux métaux à coefficient de dilatation différent. Quand l’un se dilate, l’autre ne le fait pas et s’archère. L’une des extrémités de ce dispositif est en contact avec un interrupteur qui coupe l’alimentation de la résistance chauffante.

Quels sont les avantages d’utiliser la stérilisation à sec ?

L’un des avantages de cette méthode de stérilisation est qu’elle ne laisse aucun résidu, et c’est une méthode rapide et économique. Il permet en outre la stérilisation de matériaux non miscibles avec l’eau comme c’est le cas des poudres, huiles et graisses. Pas corrosif pour les métaux et les instruments. Son principal inconvénient est qu’il ne doit être utilisé que pour stériliser des matériaux thermostables et nécessite une stérilisation plus longue par rapport à la chaleur humide, en raison de la faible pénétration de la chaleur.

Pour contrôler ce processus de stérilisation, on utilise des indicateurs physiques tels que les thermomètres, qui permettent de mesurer l’uniformité de la température de la chambre interne du four, des indicateurs chimiques tels que les rubans adhésifs et des indicateurs biologiques tels que les spores de Bacillus subtilis. Cette méthode est utilisée pour la stérilisation de matériaux en verre, d’instruments chirurgicaux, d’aiguilles en métal et de matériaux non miscibles avec de l’eau.

Dans Kalstein nous sommes FABRICANTS et mettons à votre disposition d’excellents poêles de laboratoire qui seront très utiles pour la stérilisation de matériel médical et de laboratoire. Conçues avec la plus haute qualité aux meilleurs PRIX du marché. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil ICI

Publié le Laisser un commentaire

Cuisinière de séchage, du simple au complexe

Le séchoir est un équipement utilisé pour sécher et stériliser les récipients en verre et en métal dans le laboratoire. Il est également identifié par le nom Four de séchage. Les fabricants ont essentiellement développé deux types de poêles : ceux qui fonctionnent par convection naturelle et ceux qui fonctionnent par convection forcée. Les poêles fonctionnent généralement entre la température ambiante et 350 °C.

Quel est le but du poêle ?

Le séchoir est utilisé pour stériliser ou sécher le verre et le métal utilisés dans les examens ou les tests, qui sont effectués par le laboratoire et qui proviennent de la section de lavage, où ils sont envoyés après avoir été utilisés dans une procédure. La stérilisation qui est effectuée dans le poêle est appelée de chaleur sèche et est effectuée à 180 °C pendant 2 heures ; la verrerie, étant chauffée à l’air à haute température, absorbe l’humidité et élimine la possibilité que toute activité biologique soit maintenue en raison des températures élevées et des temps utilisés.

Quels sont les principes de votre opération ?

Les poêles de séchage se composent généralement de deux chambres : une interne et une externe. La chambre interne est fabriquée en aluminium ou en matériau inoxydable, avec de très bonnes propriétés pour transmettre la chaleur ; elle dispose d’un ensemble d’étagères ou d’étagères en fil d’acier inoxydable, pour que l’air circule librement, on y place les éléments qui nécessitent d’être séchés ou stérilisés par chaleur sèche. Il est isolé de la chambre externe par un matériau isolant qui maintient en interne les conditions de haute température et retarde le transfert de chaleur vers l’extérieur. La chambre externe est fabriquée en feuille d’acier, recouverte d’un film protecteur de peinture électrostatique. La chaleur interne est générée par des ensembles de résistances électriques, qui transfèrent l’énergie thermique dans la chambre interne. Ces résistances sont situées au bas du poêle. La chaleur à l’intérieur de la chambre interne est transférée et distribuée par convection naturelle ou convection forcée (poêle avec ventilateurs internes).

Quels services cet ordinateur nécessite-t-il ?

Pour pouvoir être utilisé, le séchoir à sécher nécessite les éléments suivants :

  • Disposer d’une table de travail de contexture forte et bien nivelée.
  • Disposer autour du poêle un espace libre d’au moins 5 cm et un espace pour placer le matériel à traiter dans l’équipement.
  • Installer une prise électrique en bon état avec un pôle à terre correctement dimensionné, pour fournir la puissance électrique consommée par le poêle, qui doit être conforme à la réglementation électrique nationale ou internationale utilisée par le laboratoire et ne doit pas être à plus de 1 m de l’équipement. La tension standard utilisée est de 110 V ou 220 V/60 Hz.
  • Vérifier que le circuit électrique dispose des dispositifs de protection nécessaires pour assurer une alimentation électrique adéquate.

Que faut-il pour l’opérer ?

Le fonctionnement du poêle nécessite de prendre en compte un certain nombre de précautions pour son bon fonctionnement. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Ne pas utiliser de matières ou de substances inflammables ou explosives dans le poêle.
  • Éviter les déversements intérieurs de solutions acides ou qui forment des vapeurs corrosives, pour éviter la corrosion des surfaces et des étagères intérieures.
  • Utiliser des éléments de protection personnelle (gants isolés, lunettes de sécurité et pinces pour placer ou retirer des substances ou des éléments à l’intérieur de la cuisinière de séchage)

Comment devrait être votre QC ?

Le contrôle de la qualité dans les poêles est un peu difficile à réaliser, car la technique de stérilisation par chaleur sèche a comme paramètres critiques la température et le temps. Des spores de Bacillus subtilis, variété Niger, sont généralement utilisées comme indicateurs biologiques et doivent être incubées pendant plusieurs heures après le processus de stérilisation. La charge initiale de spores de l’indicateur biologique varie entre 5 x 105 et 1 x 106. Son efficacité dépend de la diffusion de la chaleur, de la quantité de chaleur disponible et de la perte de chaleur. L’action microbicide est conditionnée par la présence de matière organique ou de saleté dans l’article. La stérilisation par chaleur sèche doit être limitée aux matériaux qui ne peuvent pas être stérilisés dans des autoclaves.

Sachant que ces équipements sont l’un des éléments clés du laboratoire, Kalstein met à votre disposition des poêles de séchage sophistiqués. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil à l’un de nos modèles disponibles. ICI

Publié le Laisser un commentaire

Quelles sont les considérations à prendre en compte lors de l’utilisation d’un poêle de séchage ?

Le séchoir est un équipement utilisé pour sécher et stériliser les récipients en verre et en métal dans le laboratoire. Il est également identifié par le nom Four de séchage. Les fabricants ont essentiellement développé deux types de poêles : ceux qui fonctionnent par convection naturelle et ceux qui fonctionnent par convection forcée. Les poêles fonctionnent généralement entre la température ambiante et 350 °C

Quel est le but du poêle ?

Le séchoir est utilisé pour stériliser ou sécher le verre et le métal utilisés dans les examens ou les tests, qui sont effectués par le laboratoire et qui proviennent de la section de lavage, où ils sont envoyés après avoir été utilisés dans une procédure. La stérilisation qui est effectuée dans le poêle est appelée de chaleur sèche et est effectuée à 180 °C pendant 2 heures ; la verrerie, étant chauffée à l’air à haute température, absorbe l’humidité et élimine la possibilité que toute activité biologique soit maintenue en raison des températures élevées et des temps utilisés.

Comment devez-vous réagir à un accident ordinaire ?

En cas de panne de l’ordinateur

  • Retirer immédiatement le matériel à l’intérieur du poêle.
  • Avertir le responsable du laboratoire de la situation afin que les mesures nécessaires soient prises pour remédier à la situation.

S’il y a rupture du matériau à l’intérieur du poêle

  • Prévenir le responsable du laboratoire.
  • Éteindre l’ordinateur en fonctionnement.
  • Laisser refroidir le poêle pour pouvoir manipuler le matériau à l’intérieur.
  • Le personnel chargé du nettoyage doit mettre en place les éléments de protection personnelle nécessaires avant de commencer le nettoyage.
  • Ouvrir délicatement le poêle et retirer le matériel en bon état.
  • Procéder au nettoyage des restes du matériel.

S’il y a un risque de température élevée

En cas de travail à haute température, les équipements de protection personnelle nécessaires doivent être utilisés (par exemple des gants pour les risques dus à des températures élevées).

Autres risques

  • Associés à l’emploi d’appareils électriques (voir protocole appareils électriques) : électrocution par contact direct ou indirect, générée par tout appareil ayant une connexion électrique. Inflammation ou explosion de vapeurs inflammables par étincelles ou chauffage de l’appareil électrique.
  • Associés à l’exposition à des échantillons biologiques.

Afin de prévenir ces risques, il est recommandé:

  • Vérifier l’état parfait de l’appareil ou de l’installation électrique avant utilisation.
  • Retirer les câbles abîmés, brûlés ou à demi-nus et ne pas les toucher sans protection isolante (gants, chiffons, etc.), s’ils sont branchés au courant.
  • Sécuriser les câbles électriques en les encastrant ou en les attachant, en les isolant ou en plaçant un revêtement protecteur.
  • Ne jamais toucher une personne sous tension électrique sans se munir d’un matériau isolant (vêtements, gants, bois, etc.).
  • Ne jamais brancher les appareils qui ont été mouillés.
  • Appliquer les précautions universelles et les codes de bonnes pratiques.
  • Utilisation d’éléments barrière tels que gants, blouse, etc.

Que veux-tu pour l’opérer ?

Le fonctionnement du poêle nécessite de prendre en compte un certain nombre de précautions pour son bon fonctionnement. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Ne pas utiliser de matières ou de substances inflammables ou explosives dans le poêle.
  • Éviter les déversements intérieurs de solutions acides ou qui forment des vapeurs corrosives, pour éviter la corrosion des surfaces et des étagères intérieures.
  • Utiliser des éléments de protection personnelle (gants isolés, lunettes de sécurité et pinces pour placer ou retirer des substances ou des éléments à l’intérieur de la cuisinière de séchage).

 

Sachant que ces équipements sont l’un des éléments clés du laboratoire, Kalstein met à votre disposition des poêles de séchage sophistiqués. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil à l’un de nos modèles disponibles ICI

Publié le Laisser un commentaire

À quoi sert un poêle de laboratoire ?

Le poêle de laboratoire est un instrument utilisé pour sécher et stériliser les récipients en verre, qui proviennent d’un lavage de laboratoire. C’est-à-dire que cette chambre avec cavité, qui aura une température plus élevée que celle de l’environnement, enlèvera toute l’humidité du récipient en métal ou en verre.

La stérilisation qui devient effective à l’intérieur de ce poêle est appelée la chaleur sèche et n’est effectuée qu’à une température de 180 degrés Celsius pendant 2 heures. Le processus de ce est que le verre étant chauffé, par un air à haute température, élimine la possibilité que l’on trouve n’importe quelle activité biologique.

Les poêles ont des utilisations différentes dans un laboratoire, en particulier lorsqu’ils sont utilisés avec les outils en verre ou en métal du laboratoire. Elles sont également utilisées pour effectuer des travaux de manipulation et de stérilisation sur différents éléments biologiques afin d’obtenir un résultat spécifique.

De quel matériau ces équipements sont-ils fabriqués ?

Le poêle ou four de séchage est fabriqué à l’intérieur et à l’extérieur avec un matériau en acier inoxydable, ce qui lui confère une grande durabilité, et grâce à un microprocesseur il a une uniformité de température. Il est contrôlé par un manuel numérique.

Que faut-il prendre en compte lors du choix d’un poêle de laboratoire ?

  Les poêles de laboratoire sont spécialement conçus avec une chambre intérieure en acier inoxydable, avec laquelle ils s’assurent de pouvoir contrôler des températures qui peuvent aller de la température ambiante jusqu’à 300°C.

Il est également très important de garder à l’esprit que nous pouvons actuellement trouver différents types de modèles, pouvant être analogiques ou numériques. En général, ces fours ou poêles permettent aux chercheurs d’établir la température et le temps souhaités selon les protocoles sous lesquels ils travaillent., selon le type de matériau métallique et de verre.

Caractéristiques générales des poêles de laboratoire

Les poêles de laboratoire ont un certain nombre de caractéristiques qui permettent de les différencier du reste. Pour que vous puissiez choisir la meilleure pour vous, il est important que vous connaissiez les caractéristiques générales qu’elles offrent :

  • Ils peuvent être obtenus dans différentes tailles pour la réalisation de différents processus industriels.
  • Ils sont entièrement en acier inoxydable, assurant ainsi leur durabilité.
  • Ils sont généralement composés d’une chambre interne qui a trois plateaux, sur lesquels sont placés les différents instruments.
  • Ils peuvent avoir un écran LCD pour mieux surveiller le processus de séchage et de stérilisation. Ils ont aussi des boutons et des cadrans pour les configurer.

Types de poêles selon votre application

Comme nous l’avons déjà indiqué, les poêles de laboratoire peuvent avoir de nombreuses utilisations et applications industrielles. Par exemple, ils peuvent être utilisés pour les contrôles de qualité, les produits pharmaceutiques, la biotechnologie et la fabrication de matériaux. Voici quelques-unes des utilisations les plus remarquables qui sont données aux poêles de laboratoire en fonction de leur type :

Poêles à convection par gravité et air forcé : ils sont utilisés pour sécher des échantillons de poids avant et après le séchage. Poêles à convection par gravité : ceux-ci sont très utilisés dans les laboratoires biologiques pour pouvoir éliminer les différents contaminants microbiologiques dans les différents instruments de laboratoire utilisés.

Les poêles à convection mécanique à haute température, gravité, vide ou mécanique sont des poêles qui ont souvent de multiples utilisations dans les laboratoires pharmaceutiques, médico-légaux et cliniques Poêles à vide : ils sont parfaits pour travailler avec des matériaux qui ont besoin d’une atmosphère inerte. Poêles à air forcé et polyvalents : ils sont utilisés pour le séchage et la stérilisation de matériaux métalliques et de verre.

À Kalstein, nous mettons à votre disposition une grande variété de poêles adaptés à vos besoins. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil au menu « Produits ». ICI

Publié le Laisser un commentaire

Types de poêles de laboratoire

Le poêle de laboratoire est un équipement utilisé pour sécher et stériliser les récipients en verre et en métal dans un laboratoire. Il est également connu comme four de séchage. Ils fonctionnent entre la température ambiante et 350°C. Ces équipements sont généralement fabriqués en acier inoxydable, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur, ce qui leur donne une grande durabilité. En outre, ils disposent d’un microprocesseur qui assure une température uniforme et permet de graduer numériquement.

Quelle est la fonction spécifique d’un poêle ?

Les poêles de séchage ont deux fonctions primordiales dans un laboratoire : sécher et stériliser le matériau en verre et en métal utilisé dans les travaux de laboratoire, dans les examens et les tests effectués dans le même.

Après avoir été utilisés dans n’importe quel travail, les outils en métal et en verre sont lavés et ensuite introduits dans le poêle pour séchage et stérilisation, ce qui les rend prêts pour une utilisation ultérieure. La stérilisation qui se fait à l’étuve est produite par la chaleur sèche à 180 °C pendant environ deux heures. Cela absorbe toute trace d’humidité et élimine toute activité biologique persistante à la surface de ces matériaux.

Quels sont les différents types de poêles ?

Notez que vous pouvez trouver sur le marché plusieurs types de poêles de laboratoire :

Cuisinière par convection naturelle : Extrait l’air de l’environnement dans lequel se trouve le poêle. Ainsi, il transmet la chaleur de manière uniforme dans tout l’équipement en créant une circulation naturelle de l’air. Ils ont une double cá L’air entre par le bas de la double chambre, est chauffé en passant par la chambre de combustion et est réparti uniformément sur toute la pièce.

Poêle à convection forcée : Dans ce type de poêle, de l’air est généré à l’intérieur de la machine de manière forcée. Cet air est à température ambiante. Ils sont parfaits pour le travail quotidien de routine, fournissant la solution de chauffage et de séchage idéale pour vos applications. La convection forcée ou mécanique permet un séchage et un chauffage rapides de l’échantillon, une uniformité de température supérieure et une récupération rapide de la température après l’ouverture de la porte.

Poêle sous vide : Ils permettent de sécher des produits à très basse température, en l’absence d’oxygène et avec possibilité de récupération du solvant. Ces équipements sont conçus pour le séchage en douceur des échantillons sensibles à la chaleur et ont généralement une protection contre la surtempérature réglable. Ils sont utilisés dans les domaines de l’analyse clinique, hospitalier et alimentaire, pour le séchage de matériaux qui sont thermosensibles, dont l’augmentation de la température peut détruire des cellules de colonies bactériologiques, ou des matériaux qui oxydent sous le chauffage Ce type de poêles peut être statique, avec le produit placé à l’intérieur de plateaux sur des plaques chaudes. Un groupe sous vide avec un condensateur de solvant réduit la pression à l’intérieur de la chambre et permet d’évaporer le solvant à très basse température. Les poêles à vide peuvent également être rotatifs. Dans ce cas, le produit est chargé à l’intérieur d’un tambour rotatif qui dispose d’une chemise de chauffage.

Les poêles sous vide conviennent à une grande variété de produits dans les industries de la chimie fine, de la chimie pharmaceutique, de la cosmétique et de l’agroalimentaire : extraits de plantes médicinales, antibiotiques, enzymes, produits cristallins, colorants, granulés de plastique, additifs alimentaires, épices et condiments, jus de fruits, séchage de produits nécessitant une faible teneur en humidité résiduelle.

Kalstein, nous avons une excellente gamme de poêles de laboratoire, que nous mettons à votre disposition. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil dans le menu « Produits ». ICI

Publié le Laisser un commentaire

Poêle de laboratoire, lequel choisir ?

Parmi la grande variété d’équipements nécessaires pour effectuer les nombreuses activités d’un laboratoire, nous pouvons souligner l’utilisation du poêle ou des fours de séchage et de chauffage, des équipements de base qui sont souvent utilisés assez fréquemment.

Le poêle de laboratoire est un instrument utilisé pour stériliser et sécher les récipients en verre ou en métal utilisés dans le travail de laboratoire. Avec son utilisation, il est possible d’éliminer toute l’humidité des emballages quel que soit leur type d’élaboration, car c’est une chambre avec cavité qui possède une température plus élevée que la température ambiante.

Caractéristiques générales du poêle de laboratoire

Les poêles de laboratoire ont un certain nombre de caractéristiques qui permettent de les différencier du reste. Pour que vous puissiez choisir la meilleure pour vous, il est important que vous connaissiez les caractéristiques générales qu’elles offrent :

  • Ils peuvent être obtenus dans différentes tailles pour la réalisation de différents processus industriels.
  • Ils sont entièrement en acier inoxydable, assurant ainsi leur durabilité.
  • Ils sont généralement composés d’une chambre interne qui a trois plateaux, sur lesquels sont placés les différents instruments.
  • Ils peuvent avoir un écran LCD pour mieux surveiller le processus de séchage et de stérilisation. Ils ont aussi des boutons et des cadrans pour les configurer.

Que faut-il prendre en compte lors du choix d’un poêle de laboratoire ?

Les poêles de laboratoire sont spécialement conçus avec une chambre intérieure en acier inoxydable, avec laquelle ils s’assurent de pouvoir contrôler des températures qui peuvent aller de la température ambiante jusqu’à 300°C.

Il est également très important de garder à l’esprit que nous pouvons actuellement trouver différents types de modèles, pouvant être analogiques ou numériques.

Les poêles de laboratoire sont fabriqués dans le but de pouvoir réaliser différentes applications thermiques à fort volume forcé, en s’assurant de fournir à tout moment une température uniforme tout au long du processus. Ils ne sont pas seulement utilisés pour le chauffage ou le séchage, mais aussi pour la stérilisation.

Il est également essentiel de garder à l’esprit qu’il existe différents types de poêles, parmi lesquels nous pouvons souligner :

  • Poêle à Vide : ces fours sont utilisés lorsque vous travaillez avec des substances hygroscopiques et sensibles à la température. Le poêle est chargé de créer un vide pour abaisser la pression en dessous de la pression de vapeur d’eau, de sorte qu’ils sont généralement utilisés pendant les processus de séchage qui sont plus délicats.
  • Poêle à convection mécanique : ce sont des poêles qui sont spécialement conçus pour maintenir une température uniforme tout en offrant un chauffage ou un séchage plus rapide. Ces modèles sont généralement assistés par un ventilateur qui aide à maintenir la température uniforme.
  • Cuisinière à convection par gravité : ce sont des fours qui sont utilisés lorsque vous n’avez pas besoin de maintenir une température uniforme. Ils sont parfaits lorsque la substance à chauffer peut être interrompue par des flux d’air.

Quelles sont les utilisations les plus courantes des poêles de laboratoire en fonction de leur type ?

  • Poêle à convection par gravité et air forcé : ils sont utilisés pour sécher des échantillons qui ont du poids avant et après le séchage.
  • Poêle à convection par gravité : ceux-ci sont très utilisés dans les laboratoires biologiques pour pouvoir éliminer les différents contaminants microbiologiques.
  • Poêles à convection mécanique à haute température, gravitation, vide ou mécanique : ce sont des poêles qui ont souvent de multiples utilisations dans les laboratoires pharmaceutiques, médico-légaux et cliniques.
  • Les Poêles à vide sont parfaits pour travailler avec des matériaux qui ont besoin d’une atmosphère inerte.
  • Poêles à air forcé et polyvalents : ils sont utilisés pour le séchage et la stérilisation de matériaux métalliques et de verre.

Quels sont les avantages des poêles de laboratoire ?

Les poêles de laboratoire offrent généralement quelques améliorations assez intéressantes qui permettent de travailler plus efficacement dans les laboratoires. Par exemple, il s’agit généralement de modèles silencieux et efficaces, qui peuvent être placés à différents endroits dans la zone de travail.

Ce type de poêles élimine toute humidité résiduelle dans les instruments ou récipients en verre ou en métal des laboratoires. Ils sont utiles pour éliminer les micro-organismes contaminants (virus, bactéries) en utilisant la chaleur qu’ils génèrent.

Kalstein, nous mettons à votre disposition une excellente gamme de poêles, parfaits pour votre laboratoire. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil au menu « Produits ». ICI

Publié le Laisser un commentaire

Comment fonctionne un poêle par convection naturelle ?

Un poêle de laboratoire par convection naturelle est un poêle qui extrait l’air de l’environnement dans lequel se trouve le poêle. Ainsi, il transmet la chaleur de manière uniforme dans tout l’équipement en créant une circulation naturelle de l’air.

Les poêles à convection ont une double chambre. L’air pénètre dans la partie inférieure de la double chambre, est chauffé lors du passage dans la chambre de combustion et est réparti uniformément sur toute la pièce.

Notez que le poêle de laboratoire est un équipement clé pour sécher et stériliser les récipients en verre et en métal dans un laboratoire. Il est également connu comme four de séchage et est classé en deux types: Par convection naturelle et convection forcée, selon son mode d’opération. Ils fonctionnent entre la température ambiante et 350°C.

Qu’est-ce que la convection naturelle ?

La convection est un moyen de transmettre la chaleur par le mouvement des fluides et entre différentes densités. La convection naturelle est l’une des méthodes les plus anciennes que l’on connaisse pour chauffer un équipement. Il a été utilisé depuis des années et des siècles et a été modernisé jusqu’à ce que nous connaissons aujourd’hui. Avec ce type de poêles à convection, ce que l’on obtient est de transformer les flux froids d’air en air chaud qui est expulsé et réparti de façon homogène dans tout l’espace intérieur du poêle. Cela permet une redistribution équitable de la chaleur qui circule dans l’ensemble de l’équipement en continu.

À quoi sert un poêle à convection naturel ?

Cet équipement est utilisé pour sécher et stériliser les récipients en verre et en métal provenant du lavage d’un laboratoire. La stérilisation est un autre processus réalisé par cet équipement et est effectuée par la chaleur sèche à des températures de 180 degrés Celcius pendant environ 2 heures. Le verre ou le métal étant chauffé, par l’air à des températures élevées, ils sont totalement exempts de toute activité biologique.

Caractéristiques

Un poêle de laboratoire est fabriqué en acier inoxydable, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur, ce qui lui confère une grande durabilité. En outre, ils disposent d’un microprocesseur qui assure une température uniforme et permet de graduer numériquement.

Mode d’emploi d’un poêle de laboratoire

Lorsque des travaux sont effectués dans un laboratoire, il est nécessaire de laver, sécher et stériliser les récipients en métal et en verre couramment utilisés. Pour ce faire, les récipients sont placés à l’intérieur du poêle.

Elle produit de la chaleur sèche à une température de 180 °C pendant environ deux heures, ce qui permet la stérilisation de tout le matériau disposé dans la cavité de séchage. Cela élimine toute possibilité d’activité biologique polluante dans les récipients.

Quelle est l’importance du poêle ?

Les poêles de séchage ont deux fonctions primordiales dans un laboratoire : sécher et stériliser le matériau en verre et en métal utilisé dans les travaux de laboratoire, dans les examens et les tests effectués dans le même.

Après avoir été utilisés dans n’importe quel travail, les outils en métal et en verre sont lavés et ensuite introduits dans le poêle pour séchage et stérilisation, ce qui les rend prêts pour une utilisation ultérieure.

La stérilisation qui se fait à l’étuve est produite par la chaleur sèche à 180 °C pendant environ deux heures. Cela absorbe toute trace d’humidité et élimine toute activité biologique persistante à la surface de ces matériaux.

À Kasltein, nous mettons à votre disposition des poêles à convection naturelle. C’est pourquoi nous vous invitons à jeter un oeil au menu « Produits ». ICI

Publié le Laisser un commentaire

Principales différences entre un poêle de laboratoire et un incubateur de laboratoire

Parmi la grande variété d’équipements nécessaires pour mener à bien les nombreuses activités d’un laboratoire, nous pouvons souligner l’utilisation de poêles et d’incubateurs de laboratoire, des équipements de base qui sont souvent utilisés assez fréquemment. Bien que les poêles de laboratoire et les incubateurs puissent avoir la même apparence et générer de la chaleur selon les paramètres de l’utilisateur, ils diffèrent par de nombreux facteurs qui les rendent aptes à leur fonction spécifique.

Chacun de ces appareils de laboratoire (poêles et incubateurs), possèdent des différences techniques uniques et optimales pour les matériaux que l’on veut mesurer, traiter ou analyser. Les poêles ne chauffent que jusqu’à 300°C, tandis que les incubateurs chauffent généralement de la température ambiante jusqu’à 80°C, ce qui permet de tester la microbiologie, la biologie et la biologie cellulaire, entre autres. Elles sont généralement équipées d’une porte intérieure en verre pour pouvoir visualiser les échantillons sans modifier la température intérieure.

Caractéristiques des poêles de laboratoire

Le poêle de laboratoire est un équipement utilisé pour stériliser et sécher les récipients en verre ou en métal utilisés dans le travail de laboratoire. En utilisant ce dispositif, il est possible d’éliminer toute l’humidité des emballages quel que soit leur type d’élaboration, car c’est une chambre avec cavité qui possède une température plus élevée que la température ambiante.

Ce sont des équipements spécialement conçus avec une chambre intérieure en acier inoxydable , avec laquelle il assure le contrôle des températures qui peuvent aller de la température ambiante jusqu’à 300°C. Les poêles de laboratoire sont capables de réaliser différentes applications thermiques à fort volume forcé, en s’assurant de fournir à tout moment une température uniforme  tout au long du processus. Ces poêles sont utilisés pour le chauffage ou le séchage, mais aussi pour la stérilisation .

Caractéristiques d’un incubateur de laboratoire

Un incubateur de laboratoire est un équipement de laboratoire qui est utilisé pour effectuer un grand nombre de processus expérimentaux, tels que les cultures microbiologiques et les cultures cellulaires grâce à sa capacité à atteindre la température et l’humidité optimales pour cela, ainsi que les niveaux de dioxyde de carbone et d’oxygène. Ils sont largement utilisés pour des applications telles que la culture cellulaire et tissulaire, les études pharmaceutiques et hématologiques, les études biochimiques, la transformation des aliments et les cultures microbiologiques.

En d’autres termes, les incubateurs de laboratoire permettent de stocker ces cultures dans un environnement optimal, en favorisant le développement adéquat de celles-ci grâce au contrôle de variables telles que la température, la pression et la circulation de l’air. Ces équipements disposent généralement d’un système de résistance électrique contrôlé par thermostat ou par microprocesseurs, et ont deux modes de fonctionnement : la convection naturelle, où le flux d’air est produit par une différence de température ou la convection forcée, dans laquelle un équipement externe comme un ventilateur ou une pompe de refroidissement est utilisé pour créer un courant d’air.

Principales différences entre les poêles et les incubateurs de laboratoire

  • La température de travail des poêles est jusqu’à 300°C (572°F) tandis que les incubateurs peuvent atteindre 100°C (212°F).
  • Les poêles sont utilisés dans des applications à haute température telles que le séchage et la désinfection, et les incubateurs permettent de créer un environnement propice à la croissance de formes de vie telles que les bactéries et autres micro-organismes.
  • Les poêles sont généralement configurés à haute température, ce qui les rend peu sûrs pour l’observation des échantillons, tandis que les incubateurs ont généralement une porte intérieure supplémentaire en verre qui permet d’observer les échantillons pendant les essais.
  • Les poêles sont utilisés dans le séchage et la stérilisation des matériaux, ainsi que dans d’autres fonctions de laboratoire industriels et à la place les incubateurs sont très utiles pour la croissance des cultures microbiologiques.
  • En ce qui concerne la consommation d’énergie, nous constatons que les poêles consomment plus d’énergie parce qu’ils ont plus de composants électriques comme un ventilateur de refroidissement, tandis que les incubateurs consomment moins d’énergie.

Que t’offre Kalstein ?

Kalstein est une entreprise FABRICANT d’équipements médicaux et de laboratoire de la plus haute qualité et la meilleure technologie aux meilleurs PRIX du marché, de sorte que vous pouvez effectuer votre ACHAT en toute confiance avec nous, sachant que vous avez le service et les conseils d’une entreprise spécialisée dans le secteur et engagée à vous fournir des options sûres, économiques et efficaces pour l’exécution de vos fonctions de la bonne manière.

À cette occasion, nous vous présentons notre cuisinière de séchage de chauffage électrique YR05248. Ce nouveau matériel doté d’une technologie de pointe présente les caractéristiques suivantes :

  • Deux types de pilotes : Micro-ordinateur intelligent et écran LCD LCD.
  • La coquille est faite d’acier laminé à froid de haute qualité avec traitement de pulvérisation électrostatique ambiante avec un design de couleur générale agréable adapté à tous les laboratoires.
  • Avec une fenêtre d’observation grand angle, minuterie, fonction d’alarme de surchauffe.
  • La chambre intérieure des coins semi-circulaires est facile à nettoyer.
  • Deux modèles : matériau miroir en acier inoxydable et acier inoxydable laminé à froid à froid.
  • Cycle d’air raisonnable pour rendre la température plus uniforme.
  • Silicone résistant à haute température pour sceller la porte, les tuyaux de chaleur à haute température pour l’élément chauffant pour assurer la sécurité et prolonger la durée de vie de l’équipement.

 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à jeter un oeil ICI

Publié le Laisser un commentaire

Avantages des poêles industriels pour la cosmiatrie

Les poêles industriels sont des équipements chargés de produire de grandes quantités de chaleur, permettant d’opérer avec divers matériaux et échantillons. En outre, sa taille permet de sécher plusieurs échantillons et en grandes quantités, permettant par la fabrication de produits cosmétiques pour le commerce et le traitement des matériaux, y compris le durcissement et le séchage.

Dans ce sens, Kalstein fabrique une large gamme d’équipements et de poêles adaptés au séchage des multiples articles sensibles à la chaleur, de composition complexe de matériaux facilement oxydables pour un séchage rapide et efficace. Idéal pour la polymérisation, les traitements thermiques, le vieillissement accéléré, etc., garantissant l’uniformité de la température dans toute l’enceinte de chauffage utile.

Cet équipement est utilisé comme outil pour le secteur cosmétique à des fins stratégiques, pour résister techniquement à la durée de vie en fonction du type d’avantage et de ses conditions de fabrication, de planification et d’utilisation. Ainsi que pour la détermination des contextes et augmenter les temps de stockage, de commercialisation et de sélection des produits cosmétiques, en minimisant le coût.

Caractéristiques des Poêles Industriels

Certains types de poêles sur le marché existent en fonction des systèmes de chauffage, comme par exemple : de durcissement, fonctionnent par des procédés de traitement thermique utilisés pour accélérer les réactions chimiques. Séchage : il est tracé pour séparer l’humidité des matériaux qui se trouvent à l’intérieur et fonctionne par chauffage où le matériau est attisé à la température nécessaire pour éliminer l’humidité dans un temps spécifique. De même, le trempage agit par manifestation à la chaleur pendant un cycle spécifique de temps. Dans le même temps, les applications typiques sont le pré-traitement et la peinture, en plus de la stérilisation, l’incubation et les tests de température.

D’autre part, la cuisson : combine les fonctions de séchage pour la fabrication de produits cosmétiques pour la commercialisation et la consommation. De même, le type reflux continu : leur fonction est semblable aux précédentes mais ils sont utilisés pour la production en masse de la matière première et avec des méthodes thermiques constantes.

Avantages des Poêles

Parmi les principaux avantages offerts par le poêle industriel, il y a : le contrôle précis de la température, les économies d’énergie, la réduction de la chaleur dans l’environnement, l’efficacité dans les processus de séchage, la propreté et l’hygiène, la flexibilité, la rentabilité, la durabilité et une grande résistance, réduit l’impact écologique, évite les dommages aux produits.

Par conséquent, à Kalstein avec toute l’expérience du monde, vous pouvez et êtes en mesure de fournir à nos utilisateurs le poêle industriel approprié, qui offre un large développement et l’optimisation des formulations, soutenu par une grande technologie de pointe, où le développement des processus d’analyse valident les étapes physiques – chimiques et microbiologiques pour un meilleur contrôle de qualité des produits cosmétiques. En outre, il estime la durée de vie utile du produit pour fournir des informations à vérifier.

Enfin, il donne des exemples dans l’avantage des formules, en soutenant des changements qualitatifs quantitatifs d’ingrédients, la réforme des techniques et des changements de moyens d’emballage et la fermeture des produits. Tout cela dans le but de s’assurer de la localisation des produits cosmétiques mis à la disposition du consommateur.

Poêle industriel de marque Kalstein

Chez Kalstein, nous vous proposons les meilleurs équipements du marché de la plus haute qualité technologique, prêts à répondre à toutes sortes de processus chimiques, physiques et microbiologiques.  Nous avons une variété d’équipements modernes et fonctionnels, cela inclut un large choix de Poêles appartenant à la série YR, qui ont des fonctions spéciales où l’utilisation de la chambre intérieure de l’équipement accélère la conception de l’arc, l’extérieur est fabriqué à partir de plaque d’acier laminé à froid, la surface utilise la pulvérisation électrostatique. D’autre part, il dispose de systèmes d’alarme de temps de surchauffe, qui est activé lorsqu’il y a surchauffe. La porte a double vitrage pour une meilleure surveillance

Pour plus d’informations, nous à Kalstein pouvons vous offrir du matériel médical idéal, et pour cela nous vous invitons à consulter notre catalogue sur ICI

Publié le Laisser un commentaire

Comment Choisir Une Bonne Etuve Pour Laboratoire

etuve

De bonnes performances sont essentielles pour le laboratoire. Avoir le bon équipement pour effectuer des activités telles que les applications de routine est un facteur clé de succès. Parmi les équipements nécessaires pour effectuer ces tâches, les fours ou les étuves de séchage sont les équipements de base les plus importants.

 

Les étuves sont conçus avec une chambre intérieure en acier inoxydable, pour des températures allant jusqu’à 300 ° C, et les modèles peuvent être analogiques ou numériques. Ces étuves permettent au chercheur d’établir le temps et la température souhaités en fonction des protocoles de travail, en fonction du type de verre et de matériau métallique. Ces étuves sont conçus pour des applications thermiques forcées à grand volume qui fournissent une température uniforme tout au long du processus, souvent utilisés non seulement pour le séchage et le chauffage, mais également pour la stérilisation. L’application, la taille, la capacité et le budget du laboratoire sont quelques-uns des facteurs les plus importants à prendre en compte lors du choix de une bonne étuve. Il existe plusieurs types de fours, mais nous verrons trois: la convection mécanique, gravitationnelle et vide.

Convection naturelle

Ces fours sont utilisés lorsque l’uniformité de la température n’est pas requise. Il est idéal lorsque la substance à chauffer peut être interrompue par un flux d’air.

Convection forcée

Ces fours sont conçus pour maintenir une bonne uniformité de la température et, pour un chauffage ou un séchage plus rapide, ils sont assistés par un ventilateur de recirculation afin de maintenir l’uniformité de la température.

Four sous vide

Utilisé lorsque les substances sont hygroscopiques et sensibles à la chaleur, et que ces fours créent un vide pour abaisser la pression en dessous de la pression de vapeur de l’eau. Ils sont utilisés en particulier pour les processus de séchage délicats, tels que l’élimination des solvants inflammables.

Les fours de laboratoire sont utilisés dans de nombreuses applications industrielles: les étuves pour les laboratoires de contrôle de la qualité, la biotechnologie, les produits pharmaceutiques et la fabrication de matériaux font partie des domaines d’application. Les utilisations des étuves dans le laboratoire comprennent:

• Les fours sous vide haute température, gravitaire ou mécanique sont principalement utilisés dans les laboratoires cliniques, pharmaceutiques et médico-légaux.
• Les fours à convection naturelle sont utiles dans les laboratoires biologiques pour éliminer les contaminants microbiologiques dans les instruments de laboratoire.
• Les fours à convection forcée et à usages multiples sont des fours pour sécher et stériliser la verrerie ou les matériaux métalliques dans les laboratoires.

Pour voir nos modèles de fours, cliquez ICI